Découvrez l’album de Sfera Ebbasta : « Rockstar »

Par 12/03/2018

Nous sommes allés à la rencontre d’un jeune rappeur italien qui cartonne : Sfera Ebbasta. Déjà surnommé le roi du rap italien, l’artiste de 25 ans nous a parlé de son deuxième album « Rockstar », sorti il y a moins d’un mois, et qui regroupe des collaborations avec Tinie Tempah, Quavo ou encore Rich The Kid. Habillé par des marques de la tête au pied, il est très fier de nous montrer ses chaussures Nike, créées spécialement pour lui – une première dans l’histoire du rap italien. Rencontre avec celui qui mène une vie de rockstar !

Sfera Ebbasta fait ses débuts en 2015 avec son premier album « XDVR » grimpant les charts digitals jusqu’à la 1ère place sur iTunes. Un cas unique de vente pour un disque sorti en téléchargement gratuit 6 mois avant et comptant déjà plus de trente mille téléchargements gratuits. L’imagerie de Sfera Ebbasta dès les premières chansons, traite de la spontanéité presque désarmante des questions de la vie dans les quartiers avec le regard critique et attentif de ceux qui ont vécu le quartier pour de vrai. Partant des histoires vraies des « palais » de la banlieue de Milan, Sfera Ebbasta et Charlie Charles décrivent avec une clarté extrême une coupe transversale de la réalité commune des jeunes dans de nombreuses banlieues des principales villes italiennes. Dans ce deuxième l’album, l’artiste souhaite mettre en avant sa vie de tous les jours : « Je parle de la vie de tous les jours, mais je parle de ma vie de tous les jours, et ce n’est pas la même que n’importe qui d’autre. Je vis une vie un petit peu particulière, aujourd’hui je peux avoir toutes les filles que je veux par exemple, ça a beaucoup changé pour moi. Dans mon premier album, je parlais de la vie du quartier, c’était beaucoup plus simple et beaucoup plus proche de la réalité. Aujourd’hui je vis des choses tellement exceptionnelles que forcément ça se ressent dans les paroles. Après oui je parle de la vraie vie, de ma vraie vie, mais de temps en temps pour être un petit peu plus drôle ou un petit peu plus percutant, on gonfle et on muscle la réalité. Par exemple, j’ai écrit une chanson qui s’appelle « Vingt Chaines », j’en ai pas vraiment vingt, j’en ai peut être dix mais voilà ça sonnait mieux de mettre vingt chaines, c’est la même chose et ça sonnait mieux au final ».

Sur la pochette, très colorée, on retrouve Sfera Ebbasta posant avec une guitare électrique, ce qui peut être considéré comme assez étrange pour les fans de rap. Il nous explique cette idée : « Pour moi ce n’était pas bizarre d’avoir une guitare sur la pochette de mon album parce que mon père jouait de la guitare et a toujours aimé le rock, il avait douze, treize guitares à peu près. J’ai grandi avec, j’ai des tatouages de guitares, j’ai une guitare autour du cou sur une chaîne… C’est vrai que pour les gens c’était un petit peu particulier d’avoir une guitare sur un album de rap parce que le rap c’est le rap et le rock c’est le rock mais je crois que depuis une dizaine d’années le rock est devenu un petit peu de la pop. Il n’y a plus vraiment de rock, les rockstars d’aujourd’hui ce sont les rappeurs, si on pense qu’être une rockstar c’est un style de vie, c’est vivre vite, prendre des avions, avoir les filles, la drogue, les clubs tout ça, alors aujourd’hui ce sont les rappeurs qui sont les rockstars modernes. Pour moi ce n’était pas vraiment bizarre de mettre cette guitare électrique sur cet album, il y a une corrélation ». Si l’utilisation de l’auto-tune n’est plus un tabou, Sfera Ebbasta nous explique sa façon de l’utiliser et dans quel cas cela est utile : « L’auto-tune ça vous aide, après ça ne fait pas de miracle, si vous n’êtes pas chanteur et que vous êtes incapable de chanter et de faire une mélodie ça ne va pas la faire à votre place. Mais si vous connaissez bien votre mélodie vous pouvez faire une erreur à droite à gauche : par exemple si je tiens une note pendant quatre secondes il y a un moment donné sur le spectre où ça va dropper un petit peu, où ça va descendre, ou ça va monter un petit peu. L’auto-tune va vous aider à garder une ligne toute droite et à garder cette note complètement. Il y a déjà ça pour le côté mélodique et après ça met un effet sur la voix qui est symptomatique de l’auto-tune. Ce n’est pas complètement un effet robotique mais c’est quelque chose d’un petit peu bizarre qui n’existe qu’avec auto-tune et ça c’est vraiment intéressant. Si vous savez vous en servir, l’auto-tune fera des miracles pour vous ».

L’album de Sfera Ebbasta est d’ores et déjà disponible, et vous pouvez écouter son titre « Cupido » sur Hotmixradio New. Retrouvez le podcast audio et vidéo dès maintenant :

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence