Luke des Kooks nous présente « Let’s Go Sunshine »

Par 29/06/2018

En pleine promotion de « Let’s Go Sunshine », le nouvel album des Kooks qui sortira le 31 août prochain, Luke Pritchard nous a parlé de ce cinquième opus et de sa création, ainsi que de l’évolution du groupe au fil des années et l’influence que cela a eu sur leur musique.

Le rendez-vous était fixé dans un lieu assez atypique du 10ème arrondissement de Paris : le showroom Gibson. C’est donc au milieu des guitares que nous avons rencontré Luke, très souriant et accueillant, pour nous parler de cet opus. Si « Let’s Go Sunshine » sortira officiellement le 31 août, plusieurs versions sont déjà en pré-commande sur le site du groupe, dont un format cassette ou encore vinyle, la meilleur façon pour le chanteur d’écouter la musique. Il n’hésite d’ailleurs pas à plaisanter sur le fait d’acheter le package le plus complet pour améliorer leur classement dans les charts : « Le truc cool avec ça c’est que ça compte pour trois ventes donc c’est super pour notre classement dans les charts ! Donc si vous voulez nous aider dans les charts, achetez-le package complet ! ».
Dans la biographie mise à notre disposition, il est écrit que cet album est en quelque sorte un nouveau départ pour le groupe : « Oui en fait je pense que chaque album est un nouveau départ n’est-ce pas, vous vous sentez rajeuni. Je pense que c’est une énergie différente pour le groupe. Nous avons eu des changements, notre bassiste est parti, il a eu quelques problèmes, certains disent qu’il est fou, d’autres non, et le batteur aussi eu des problèmes. Et je pense que sur cet album vous pouvez entendre qu’on a un vrai lien ensemble. Et Alexis en particulier, le batteur, il est avec nous depuis quatre ans mais c’est le dernier arrivé, il reste le nouveau et c’est le premier album qu’on a vraiment fait ensemble et je pense que c’est un nouveau départ ». Cela a d’ailleurs eu son influence lors de la création de l’album : « On est retourné aux sources. On est revenu un peu à ce qu’on avait fait sur notre premier album où on écrivait les titres en premier et on jouait ensuite pour trouver l’alchimie. Comme je l’ai déjà dit, vous pouvez vraiment entendre ça sur l’album, vous pouvez sentir une bonne alchimie entre nous en tant que musiciens. Ce qui a été dur pour le producteur qui a dû bricoler psychologiquement. Nous passons beaucoup de temps ensemble et on est beaucoup sur la route. Il a dû nous réunir dans une pièce pour qu’on se dise les choses. Et puis vous sortez et l’alchimie arrive après ça. Donc ouais, c’était super, c’était une façon de faire très authentique. On voulait être en studio autant que possible et c’est une bonne chose de travailler sur l’album au lieu d’être dans un pub ! ». Luke nous explique également pourquoi avoir choisi « Let’s Go Sunshine » comme nom d’album : « Quand je cherchais un nom pour l’album, c’était très positif et entraînant et je voulais aussi que ça représente ce que l’album est. Je voulais travailler avec la pochette aussi et que ça représente bien l’album, le fait de lâcher prise, de laisser le passé derrière. Beaucoup de paroles dans cet opus parle de ça, de laisser derrière nous certaines choses du passé, des relations précédentes, c’est pourquoi on a choisi « Let’s Go Sunshine ». Et le soleil c’est… Je ne sais pas… On a puisé en nous et je pense que dans cet album on est assez honnête à propos de qui nous sommes vraiment. On est un peu un groupe de pop ensoleillé des années 60’ à vrai dire, dans des vêtements plus modernes ! ».
Pour terminer cette interview, nous avons parlé de la vie sur scène des titres et des concerts à venir : « Je pense que les titres auront leur propre vie à ce moment-là, je pense que ça va être très sympa de les jouer sur scène et de travailler dessus mais on a encore pas mal de travail à faire. Ca prend pas mal de temps et de concerts d’adapter un titre studio en une superbe version live car vous avez l’habitude du son en studio. C’est difficile quand il vous manque des cordes dessus ou quand on a un solo de trompette et qu’on se demande comment on va faire pour adapter cela. Après c’est vrai qu’on peut utiliser des technologies modernes pour ce genre de problèmes mais je n’aime pas vraiment le faire. Je pense que parfois ça vous donne quelque chose parfois ça ne rend rien. J’aime quand le groupe est organisé, il y a le live et l’enregistrement et ça c’est deux choses différentes. Je suis plus intéressé d’emmener le groupe dans un bon endroit où on est juste tous les quatre ».

Les Kooks seront en concert le 6 juillet en Belgique pour le Rock Werchter et dans toute l’Europe pour de nombreux festivals. Et vous pouvez d’ores et déjà écouter « All The Time » sur Hotmixradio Rock !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence