Découvrez Royaume

Par 13/07/2018

Alors que le duo français Royaume vient de sortir son premier EP, nous avons eu le plaisir d’accueillir dans nos studios Yumi et Fred (alias Moon Boy) pour nous parler de leur rencontre, leur collaboration au quotidien et nous présenter « Again », ce premier EP.

Royaume, c’est avant tout la rencontre de Yumi, la chanteuse, et Moon Boy, le producteur : « C’était il y a trois ans tout juste presque, trois ans dans quelques semaines. Ce n’était pas fou fou, c’était à une teuf, on avait un peu bu, on parlait de musique et on s’est rendu compte qu’on avait un peu les mêmes goûts musicaux. À ce moment-là Fred cherchait une chanteuse pour un projet, et m’a dit de venir faire des essais ». Et Fred ne s’attendait pas à ce que cette rencontre fonctionne autant et à ce que ce groupe naisse : « A la base je voulais rester derrière moi et juste produire et composer, et je cherchais une chanteuse pour ça. Et on avait tellement de goûts en commun qu’on a décidé de faire un groupe. Même le projet Royaume, il s’est vraiment dessiné à la fois dans les grandes lignes et dans les détails à travers notre rencontre artistique. Ce n’était pas ce que je comptais faire à la base. Et même au niveau de la prod, quand on a fait le premier morceau « Blue Asphalt », c’était la première prod que je faisais pour notre projet qui n’était pas encore un groupe à ce moment-là. Je me suis tellement épanoui artistiquement à travers ça et on a tellement kiffé tous les deux qu’on a eu l’idée de faire un groupe ». Pour l’instant, c’est principalement Yumi, d’origine Franco-Japonaise qui écrit les textes, et qui nous raconte la composition des titres : « Globalement oui, j’écris les paroles, après c’est ce qu’on dit, on n’a pas vraiment de technique, c’est hyper libre. Il y a des fois où Fred envoie une instru, il me dit bon bah j’ai le couplet, il faudrait que tu trouves une mélodie pour le refrain, parfois il a tout, parfois c’est moi qui l’amène, en fait c’est hyper libre, il n’y a pas vraiment de recette ». La jeune artiste a d’ailleurs fait ses études à Hypokhâgne, nous en avons profité pour lui demander si cela l’a aidé dans l’écriture : « Pas vraiment littéralement parce qu’en vrai bien sûr je pense que ça développe une sensibilité mais l’écriture de la musique ce n’est pas du tout la même que ce que tu vas écrire en littérature. Donc bien sûr je pense qu’il y a une forme d’influence, mais après c’est une sensibilité que tu as déjà, et qui a juste été un peu développée par l’Hypokhâgne / Khâgne. Tu apprends à faire plus de choses, comme des images, métaphores, des choses comme ça. De faire attention aux allitérations, à ce que les mots sonnent bien parce que tu travailles quand même sur la langue mais je pense qu’après c’est vraiment un travail à part ». Fred rajoute : « En fait on a des goûts, j’allais dire littéraire, peut-être pas pour les bouquins, mais pour les paroles de chansons en tout cas ou pour la poésie qui sont vachement similaires. Yumi vient de parler d’allitérations et de métaphores et c’est un truc qui pour moi est super important. C’est ce qui fait en général que je vais apprécier le texte d’une chanson ».

Si tous les titres du groupe sont pour l’instant en anglais, nous les avons questionnés sur le fait de pourquoi pas, envisager un titre en français : « Pour l’instant on n’a pas fait de titres en français, on a fait juste un petit passage dans une chanson qui n’est pas encore sortie mais qu’on joue en live, il y a un pont en français. Mais récemment j’ai un peu découvert des envies de textes en français. Le projet Royaume je pense qu’il sera majoritairement en anglais mais j’ai moins peur d’écrire en français, je pense que je n’ai pas tenté de le faire avant parce que c’est une langue qui est hyper intimidante, c’est ma langue maternelle, c’est celle que tu comprends le plus, c’est celle qui prend le plus de sens et c’est celle avec laquelle tu te sens à nue quand tu vas chanter. Je pense que j’avais un peu peur de le faire mais cette peur commence un peu à disparaitre. Et récemment j’ai écrit quelques textes pour un autre artiste qui est chez Pias et ça m’a permis de prendre conscience que c’est un exercice qui est hyper exigent, et quand tu le réussi, c’est ouf, c’est un vrai défi », explique Yumi. L’occasion de demander si des collaborations avec d’autres artistes seraient envisageable au sein du duo : « Je n’ai pas d’envie particulière, après mon rêve le plus fou et je le dis tout le temps, Rihanna je lui dit oui de suite, mais sur le coup je pense vraiment que de base il faut une rencontre artistique. Parce que tu peux avoir hyper envie de collaborer avec quelqu’un et au final ça ne se passe pas du tout bien parce que ce n’est pas la même manière de travailler, où alors vous vous rendez compte que vous n’avez pas la même sensibilité parce que tu peux projeter aussi pas mal de trucs sur la musique d’un artiste, et dans les faits c’est difficile de collaborer ensemble. Je pense que c’est assez complexe et qu’il faut bien équilibrer les choses ». Boy rajoute : « Après ça fait longtemps qu’on parle de faire un truc avec un rappeur ». Affaire à suivre !

Retrouvez l’intégralité de l’interview avec Royaume en podcast audio et vidéo dès maintenant sur notre site et écoutez « Again » sur Hotmixradio VIP !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence