Bastille et Portugal The Man à Lollapalooza

Par 02/08/2018

Les 21 et 22 juillet dernier se tenait à Paris le festival Lollapalooza pour sa deuxième édition, très attendue. Au programme, encore un lineup incroyable avec Depeche Mode, Gorillaz, The Killers, Travis Scott, Nekfeu, Diplo, Kasabian, Noel Gallagher, Dua Lipa, Bastille ou encore Portugal The Man. Nous avons eu l’opportunité d’interviewer ces deux derniers et de discuter du festival, de leurs projets et de Paris.

Première rencontre de la journée avec le groupe Bastille, qui vient tout juste de sortir un nouveau single, « Quarter Past Midnight » dont ils nous racontent l’histoire, et nous parlent de leur album à venir : « Notre nouvel album sera un concept album, il commence avec « Quarter Past Midnight », continue tout au long de la nuit, et se finit quand on se réveille au matin sur le sol de sa cuisine. Et donc ce titre ouvre l’album, c’est le moment où tu es excité. Certaines personnes ne supportent pas le fait de rentrer à la maison et veulent laisser les choses se faire. J’ai essayé de capturer ce moment-là. L’album parle du fait d’échapper à la vraie vie pour une nuit. Ce titre est donc un peu le tableau d’ouverture ». Et lorsqu’on demande aux garçons ce qu’ils feraient à minuit et quart dans Paris, voici leur réponse : « On sera au lit parce qu’on est tellement rock’nroll et professionnels ! Il y a quelques mois on a tourné le clip de « Quarter Past Midnight » à Paris, et j’ai fini au Silencio, le club de David Lynch, parce que je suis un grand fan. C’était une ambiance un peu prétentieuse, mais c’était cool. Il y a beaucoup de drag queens dans le clip, et c’était top de sortir toute la nuit dans Paris avec elles. Donc vers minuit et quart j’étais quelque part cent pieds sous terre ». Le groupe ne nous cache pas qu’il n’a pas été évident de choisir le premier single : « L’album est très divers donc c’était dur de choisir le premier single. Je pense qu’on a choisi ce titre parce qu’il représente bien l’album. C’est le titre qui ouvre l’album, qui pose les bases de l’histoire. On a hâte d’en dévoiler plus en sortant d’autres titres qui montreront ce qu’on a essayé de faire ».

Nous avons eu ensuite le plaisir de rencontrer Zachary Carothers et Eric Howk du groupe Portugal The Man, ravis de pouvoir jouer pour la première fois au Lollapalooza à Paris. « On adore cette ville, on adore Lollapalooza, c’est deux jolies choses qui se rencontrent ! On passe de bons moments ici, c’est super pour les amis on les voient souvent, c’est toujours cool ! ». L’album de Portugal The Man cartonne et les garçons ont remporté un Grammy et sont programmés dans de nombreux festivals, un vrai plaisir pour eux : « Cette ère est super cool avec Feel It Still. On est allé dans plein de nouveaux endroits, on vient d’arriver de Russie, c’était la première fois qu’on y allait. On est allé en Croatie, en Norvège, en Suisse, en Pologne… Ici aussi, c’est toujours un plaisir ! ». Nous avons voulu en savoir un peu plus sur leur tube, « Feel It Still », qui a été composé en moins de 45 minutes : « Il y a un feeling, c’est comme une étincelle quand vous faites quelque chose d’aussi rapide. C’est comme si vous preniez une photo. « Feel It Still » a été fait très rapidement et on ne savait pas que ça allait donner quelque chose d’aussi énorme. Nous avions compris que nous allions l’entendre à la radio, mais on ne se doutait pas que ça allait aller aussi loin, on ne l’aurait jamais imaginé. Et puis de la création à ce qui est finalement sorti c’était assez similaire mais on a essayé de changer des trucs de façon différentes et le fait qu’on apporte ces changements ça n’était pas naturel, ça ne collait pas avec le morceau. Donc on est revenu à la version originale et quand quelque chose est naturel il faut le laisser comme ça ». Et bien évidemment, nous leur avons demandé leur truc préféré à Paris : « Le vin, la nourriture et le vin… C’est impossible d’avoir un mauvais repas ici à Paris. C’est une ville multiculturelle, il y a des chefs incroyables, il y a toujours quelque pour vous dire vous devez aller dans cet endroit, dans cette boutique, dans ce restaurant… C’est aussi incroyable ». Zachary ajoute : « Il y a tellement de choses à faire ! C’est bien car il y a toujours quelque chose qui se passe dans cette ville, l’art est incroyable, la musique… J’adore le rap français, je ne parle pas français mais j’adore le rap français, je suis allé voir IAM hier ».

Les interviews complètes de Bastille et Portugal The Man sont à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo sur notre site et notre chaîne Youtube.

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence