Le groupe Boulevard Des Airs nous parle de son album

Par 07/09/2018

Quelques jours après la sortie de leur quatrième album studio intitulé « Je Me Dis Que Toi Aussi », Sylvain et Florent, du groupe Boulevard Des Airs, sont venus nous le présenter en studio. Ils nous ont parlé de leur processus de création et des lives à venir dans les Instants Privilégiés !



Vous avez dû entendre leur premier single « Je Me Dis Que Toi Aussi » un peu partout cet été sur les radios… Le groupe Boulevard Des Airs est de retour avec un quatrième album du même nom que le single, qui est sorti vendredi 31 août : « On était vraiment impatients que ça sorte, les gens nous demandent est-ce qu’on a la pression, est-ce qu’on est inquiets… On était plutôt excités et surtout très impatients de le partager avec les gens parce qu’une fois que l’album fini on a qu’une envie, c’est de le faire découvrir aux gens, donc on est ravis qu’il soit sorti ». Pour préparer ce nouvel album, il aura fallu neuf mois de travail en studio au groupe, un délai assez long que Boulevard Des Airs est content d’avoir eu : « C’est long… Je dis ça parce que quand on compare le temps qu’on pourrait passer en studio, c’est-à-dire à payer un studio, évidemment on ne pourrait pas se payer neuf mois, très peu d’artistes pourraient se le payer. Quand je dis que c’est long c’est parce que je pense à ça. Effectivement c’est long mais c’est aussi un luxe de pouvoir enregistrer à la maison, ça nous permet vraiment de prendre le temps et de digérer les compositions les unes après les autres et d’essayer de garder le meilleur, ce qui nous semble le mieux pour nous ».

Le groupe nous a également expliqué comment les titres naissent : « En général pour cet album et généralement à chaque fois, c’est soit à la guitare soit au piano. On entend d’ailleurs très bien celles qui naissent au piano comme « Tout Le Temps », comme « Tellement Banal » et celles qui naissent à la guitare comme « Je Me Dis Que Toi Aussi », « Allez Reste » ou « Si La Vie Avance ». Il y a deux familles quoi. Mais bon ce n’est pas une dichotomie immense, l’album reste quand même cohérent ». Cet opus est composé de onze titres, soit une trentaine de minutes au total. Un choix parmi tous les morceaux enregistrés qui s’est fait assez naturellement : « Si les titres 12, 13, 14 ne plaisent pas au quatre compositeurs/auteurs de l’album et bien à l’unanimité ils ne verront jamais le jour. Donc c’est dur pour eux mais ils seront gardés dans un tiroir. On a gardé ce qu’on estime être le nectar donc on en a onze. L’important c’est qu’on ai des chansons fortes dedans et que ça dure trente ou quarante minutes peu importe » explique Sylvain. « On a préféré garder ces chansons-là qui nous semblent vraiment bien et puis de suite après re-bosser des versions acoustiques. On en a déjà sorti deux sur « Je Me Dis Que Toi Aussi », une guitare-voix et une uniquement au piano qui est disponible d’ailleurs en vidéo. Donc on a préféré retravailler ces trucs-là parce qu’on avait d’autres choses à montrer aux gens plutôt que de s’éparpiller ».

Les garçons accordent également une vraie importance à l’acoustique, une façon de faire revivre leurs morceaux : « En fait si tu veux quand on écoute cet album, moi je pensais au fait que je suis quand même assez sensible quand j’écoute des artistes, aux reprises qu’ils font en acoustique, quand on vire toutes les prods qui peuvent être parfois des caches misères ou des choses qui embellissent peu importe. mais je trouve que c’est pas mal de revenir à l’essence même de la chanson. Et donc on a fait une version acoustique de « Tout Le Temps » qui n’est pas encore sortie bien sûr mais qui va sortir sous peu, où on a juste un piano à queue, la voix de Sylvain et deux trois arrangements cuirs mais vraiment léger. On a viré toute la prod électro pour le coup. Ca montrera aux gens comment cette chanson est née, je trouve ça super intéressant, j’espère que ça plaira ».

De nombreux concerts sont prévus pour 2019 dans toute la France et déjà disponibles à la vente. Si vous souhaitez voir le groupe, dépêchez-vous, les places partent très vite ! Nous avons d’ailleurs parler de leur travail des morceaux pour la scène, un lieu très important : « C’est là où on prend le plus de plaisir, je pense que si on a fait cet album c’est surtout pour pouvoir le défendre pendant un an ou deux ou plus devant les gens, avec les gens, sur toutes les scènes de France et d’ailleurs ». « Quand on écoute un titre comme Bruxelles qui a été quand même le titre phare de l’album précédent, il était déjà dans cette couleur on va dire pop electro. On avait déjà intégré des machines à vrai dire sur la tournée précédente, donc ça sera une évolution qui nous paraît assez normale. Par contre bien sûr que la scénographie va être revue du tout au tout donc il y a beaucoup de travail pour nous qui nous attend d’ici février ».

Boulevard Des Airs passera notamment par l’Olympia le 20 mars prochain. Vous pouvez retrouvez désormais le podcast audio et vidéo de l’interview sur notre site, et écoutez « Je Me Dis Que Toi Aussi » sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence