Gaëtan Roussel nous présente « Trafic »

Par 05/10/2018

Son nouvel album solo est sorti la semaine dernière dans les bacs : Gaëtan Roussel, connu comme chanteur et leader du groupe Louise Attaque est venu nous parler de « Trafic » dans les Instants Privilégiés. Il nous a expliqué l’évolution de sa musique et sa passion pour la scène, sa tournée commençant au mois de novembre.

C’est mercredi et en Facebook Live que Gaëtan Roussel est venu nous présenter son album « Trafic », dans les studios d’Hotmixradio. Il nous raconte être soulagé par sa sortie dans les bacs, quelques jours auparavant : « Ça fait du bien vous savez quand l’album est plié et bouclé, ce qui faut c’est qu’il sorte évidemment parce qu’on est impatient, évidemment on est fébrile mais on est impatient. Après je suis content, il est plutôt bien accueilli et j’ai hâte de le proposer sur scène, ça vient très vite ». Et effectivement, les premiers concerts sont annoncés pour mi-novembre, avec une première date le 13 à La Rochelle : « Il n’y a pas un projet auquel j’ai participé ou que j’ai fait que je n’ai pas amené sur scène donc ça me tient à coeur, c’est un peu là où je suis né, avec mes camarades de Louise Attaque on faisait de la scène, on faisait des petites chansons pour aller sur scène et un jour on est passé en studio pour faire une photo de ce qu’on faisait. Et on est reparti sur scène vraiment le lendemain, je m’en rappelle on était à Bruxelles un jour, le lendemain à Paris et le surlendemain on était à Strasbourg à La Laiterie pour jouer. Il y avait ça au tout début, aujourd’hui il y a aussi faire des chansons pour raconter des choses, raconter des histoires, essayer petit à petit, de disques en disques, de raconter une histoire qui s’allonge un petit peu et qui se raconte sur plusieurs volets ». Gaëtan Roussel présentera cet album notamment à la salle Pleyel à Paris, récemment refaite : « Je n’ai jamais eu la chance d’y jouer, j’ai vu quelques concerts et des choses différentes et je suis allé la visiter par curiosité. Elle est très belle et ils l’a propose maintenant dans une configuration qu’on pourrait appeler de variété. Cette date s’inscrit dans la tournée, il y a des concerts qu’on a envie de préparer autrement et pour le coup même si cette date est à Pleyel ce sera dans un cadre logique de la tournée ». Pour l’instant aucune chanson de Louise Attaque prévue dans la setlist, mais l’artiste n’est pas fermé à l’idée : « Je ne sais pas, peut-être une, peut-être glisser quelque chose, chose que je n’ai jamais faite mais ce ne sera pas du tout le but. Par contre le but c’est un peu de se détendre avec toutes les choses auxquelles ont a pu participer et plus on avance dans le temps, plus c’est possible, en tout cas c’est ce que je ressens. C’est comme l’idée de se mettre en pochette, je n’ai jamais fait ça de ma vie, je trouve qu’aujourd’hui c’est une manière de se montrer qui est toute simple et qui me ressemble ».

Gaëtan Roussel nous a également parlé de la création de son album et de son évolution dans la musique : « La colonne vertébrale est dans chaque disque. Dans ce disque-là je tenais à ce qu’il y ai beaucoup de rythmes, beaucoup de mélodies. Dans cet album je raconte plus de choses, les sujets en terme de textes sont plus définis, peut-être plus que jamais. Moi je pense que j’avais des sujets à chaque fois mais là on a passé un petit extrait de « Hope », c’est sur la mémoire, c’est sur l’oubli, la maladie donc c’est un sujet un peu sombre. Il y a d’autres titres, « Tellement Peur », sur ce qui peut faire peur ou me faire peur, tout ça est toujours traité avec beaucoup de rythmes et j’espère de mélodies ce qui fait qu’il y a un contre-champs. J’espère qu’il y a de la mélancolie heureuse dans ce disque ». Il ajoute : « J’ai eu envie de définir un peu plus les sujets comme c’était des thèmes un peu sombres comme sur « Hope », la mémoire, j’avais envie de faire en sorte que la musique ne paraphrase pas les mots. Et comme la ligne claire c’était la mélodie voilà. C’est une combinaison qui fonctionne parce que je pense que la musique rentre par les oreilles, le coeur, les pieds. Il y a plein de manières de recevoir la musique. « Hope » c’est une chanson qu’on peut recevoir en se disant « Tiens, j’aime bien le rythme » et puis finalement ne pas passer à côté mais quand même un peu à coté du texte et puis ressentir quelque chose avec les choeurs, ce qui est mélodique, ce qui vous procure quelque chose c’est de la vibration c’est les sons. Et puis aussi on peut tendre l’oreille et se dire que le texte – et j’espère que ça peut exister – que ça touche les gens et que du coup on est plus sensible à cette porte là. Il y a plein de portes d’entrées ».

L’interview complète de Gaëtan Roussel est à retrouver dès maintenant sur notre chaîne Youtube et en podcast audio sur notre site. Et vous pouvez écouter « Hope » sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence