Jacob Banks parle de « Village »

Par 02/11/2018

Nous l’avions reçu il y a quelques temps pour son EP : Jacob Banks est de retour pour son premier album, « Village », qui sort aujourd’hui et qui est très attendu. Concocté avec l’aide de Malay (Sam Smith, Franck Ocean), Paul Epworth (Rolling In The Deep – Adèle) et Stint (Sabrina Claudia), Jacob Banks est venu dans les locaux d’Hotmixradio peu de temps avant la sortie de cet opus pour nous le présenter.

Quasiment un an après son EP, Jacob Banks a de nouveau fait un détour par nos studios pour nous parler cette fois-ci de son premier album solo. Mais alors, que s’est-il passé durant cette année ? : « J’habite dans un bus, je parcours le monde en tournée et je chante avec mes potes sur scène » nous répond-t-il… Une vie bien chargée et pourtant, le premier opus de l’artiste, « Village », est là et composé de quatorze titres. Il nous a expliqué comment le choix des chansons a été fait : « J’ai un système de couleurs : chaque chanson représente une couleur et quand toutes les couleurs sont représentées c’est bon ! Et je me dit aussi qu’il y a le fait que quand quelqu’un te consacre du temps pour écouter un album c’est déjà bien, mais 18-20 chansons c’est assez long donc 14 chansons c’est déjà bien. L’idée c’est d’embarquer les gens dans un espèce de voyage et tu parlais d’arc-en-ciel, chaque couleur représente une émotion. Du moment que toutes les émotions et les couleurs sont représentées c’est bon ».
Jacob Banks a réellement souhaité être honnête sur cet opus, une volonté qui se ressent dans ses chansons : « Ce qui était important c’était vraiment d’être honnête envers moi-même et ce que je voulais c’était que les gens comprennent ça à travers cet album ». Plusieurs influences sont également présentes, comme un côté assez jazz sur « Mexico » et mystique sur « Be Good To Me », comme l’a qualifié Olivier : « On ne peut pas se tromper au niveau des émotions quand on ressent les chansons donc ce que tu dis c’est ta façon de ressentir et d’interpréter les chansons ». Jacob Banks nous explique sa vision des réactions des gens quant à sa musique : « Au début ça me surprenait et puis je me suis un peu fait à l’idée qu’une chanson c’est un peu une toile neutre et les gens l’interprète comme ils le veulent et prennent ce qu’ils veulent prendre au niveau du coeur et des émotions. Les réactions c’est quelque chose de perspectif, c’est personnel. Par contre je me demande souvent comment les gens vont danser dessus et il y a des pas assez intéressants ! ».

Et si vous voulez aller danser sur sa musique, rendez-vous le 15 décembre prochain au Trianon de Paris. Jacob Banks y passera dans le cadre de sa tournée, et nous lui avons demandé si au final, la vraie finalité de l’album ne serait pas la scène : « C’est vraiment 50-50 pour moi : 50% en studio et 50% les chanter sur scène parce que comme ça je vois les réactions des gens et comment les chansons fonctionnent avec un public donc c’est vraiment les deux ». Nous avons également voulu savoir s’il y avait une ville en particulier où une atmosphère se dégage plus que dans d’autres : « Paris ! On peut croire que je dit ça parce que j’y suis en ce moment mais c’est la vérité, ça c’est toujours très bien passé ici pour moi et ça fait toujours quelque chose de se dire que les gens prennent de leur temps pour venir vous voir et vous écouter. Je donne beaucoup d’énergie au public mais j’en reçois aussi donc le plus proche je suis d’eux le mieux c’est. Plus c’est intime, mieux c’est. Ce n’est pas tellement un concert, c’est plus une conversation. Encore plus quand on est proche du public ». Trois collaborations sont d’ailleurs présentes sur cet opus, et Jacob Banks nous a confié qu’il faudra venir voir les concerts pour savoir s’ils seront présents sur scène ! Il nous a également dit que c’est très important que ces personnes soient sur ses titres : « Oui c’est vraiment important qu’ils soient dessus, Nana c’est ma grand-mère par exemple donc ça n’aurait pas pu être possible sans elle. Bibi Bourelly c’est une bonne amie à moi et on a déjà fait une tournée ensemble et Seinabo Sey elle m’a contactée sur Instagram en message privé pendant que j’étais en tournée et je lui fait un titre pour son album. Je me suis dit que c’était bête de ne pas faire de titre pour le mien et c’est comme ça que ça s’est passé ! ».

Rendez-vous donc au Trianon le 15 décembre prochain pour voir Jacob Banks sur scène et en attendant, retrouvez le podcast complet de l’émission sur notre site, et écoutez-le sur Hotmixradio Hits et VIP !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence