Bastian Baker nous présente son 4ème album

Par 05/11/2018

Bastian Baker est de retour avec un quatrième album éponyme sorti le 26 octobre. Composé de 14 titres et emmené par « Stay », le chanteur est venu nous en parler et nous a raconté son expérience aux côtés de Shania Twain sur scène. Il nous a également fait le plaisir de nous interpréter deux titres en live acoustique : « Stay » et « I’d Sing For You ».


S’il s’agit du quatrième album de l’artiste, Bastian Baker considère ce nouvel opus comme un deuxième départ dans sa carrière : « Il y a vraiment eu plusieurs choses, plusieurs éléments qui m’ont fait dire ça, il y a eu notamment le fait que ce sera vraiment un nouveau départ, c’est-à-dire qu’aux Etats-Unis, en Australie, ça sera vraiment le premier album que je sors donc il y a un départ international pour la première fois de cette envergure-là. Et puis après aussi, par rapport à tout ce que j’ai fait depuis 2011 qui était la date de sortie du premier album, j’ai vraiment eu l’impression de terminer un chapitre avec les trois premiers albums, de fermer un livre et là j’ai l’impression d’en ouvrir un autre. Je pense que « Stay » c’est assez évident, c’est une sonorité électro-pop qu’on avait pas vraiment l’habitude de m’entendre faire ou jouer. Et je pense que du coup il y a vraiment là un renouvellement. Il y a eu à peu-près 60 chansons écrites l’année passée je me suis exporté en Amérique du Nord et mon quotidien c’était d’écrire des chansons. Et de ces 60 chansons, j’ai vraiment sélectionné celles qui me paraissaient les plus ambitieuses, les plus différentes et peut-être les plus intrigantes. Il y a des titres comme Yoko, qui n’ont pas forcément un registre dans lequel on m’attend. Donc voilà c’est pour ça qu’il y a cette idée de nouveau départ, on est trois ans après la sortie du dernier album et je me sens nerveux, excité et comme avant la sortie du tout premier album ». Bastian Baker a notamment puisé son inspiration à Nashville, aux États-Unis : « Je vis entre Lausanne et Nashville, c’est vrai que c’est une ville où j’ai passé beaucoup de temps, c’est une ville où j’ai beaucoup d’attaches. Après pour l’écriture de l’album c’est vrai qu’il y a une grande partie qui a été faite à Nashville que ce soit l’écriture ou l’enregistrement aussi, j’ai bossé d’ailleurs avec des producteurs assez connus qui sont responsables des albums pour Kings Of Leon, James Bay, Of Monsters And Men qui sont des groupes que j’adore et qui m’inspirent. Mais je me suis quand même vachement déplacé, j’ai bougé entre New-York, Los Angeles, Toronto, Montréal… J’ai bossé en Belgique aussi à Bruxelles… Mais tout le processus d’enregistrement a été vraiment chouette parce que autant sur les albums précédents j’allais m’exiler dans la campagne anglaise et pendant 10 jours je faisais que du studio à fond, j’enregistrais 12 titres… Mais c’était un truc bien parce qu’on était dans l’instantané, tous dans le même record room, on avait un truc qui sonnait hyper organique mais c’est vrai qu’il y a avait une pression. Si le vendredi on avait décidé d’enregistrer les voix bah il fallait que j’ai une bonne voix le vendredi. Vraiment là entre « Six » et « Another Day » il y a quasiment deux ans qui s’écoulent où je suis en studio en train d’enregistrer des voix, en train de parfaire ça à gauche à droite. J’ai vraiment bien aimé ce côté plus détendu en fait, j’ai pu sympathiser un peu plus avec l’expérience studio quoi ».

Avant d’entamer sa tournée, Bastian Baker va continuer d’ouvrir le concert de Shania Twain, cette fois-ci en Australie. Il nous parle de cette expérience : « On a fait toute l’Amérique du Nord, une cinquantaine de dates, on a eu une date unique au Brésil devant à peu-près 100000 personnes dans un stade dans une ville entre Rio et São Paulo, après on a fait toute l’Europe et on a eu de la chance encore là avec le temps donc vraiment une expérience unique. On joue dans des arenas tous les soirs entre 15 et 20 000 personnes, je monte sur scène, guitare voix, je fais ma demie-heure, je m’amuse avec le public et ensuite j’ai la chance de la rejoindre elle sur scène tous les soirs à la fin du concert, on fait un duo sur une chanson qui s’appelle « Party For Two » qu’elle avait enregistré à l’époque avec Billy Currington et du coup on se marre vraiment bien sur cette tournée. Après je vais enfin être de retour avec mon groupe sur scène, j’avais jamais fait une première partie sur une tournée entière, j’avais fait plein de premières parties qui étaient des one-shot, mais là c’est quand même quasiment huit mois sur l’année où je fais la première partie et c’est extraordinaire, ça m’a ouvert à un nouveau public et à un nouvel horizon rien qu’aux États-Unis. Hier encore il y a Rolling Stones, le magazine, qui me mettait dans ses « artists to watch » donc c’est des trucs qui pour moi sont complètement fous et qui ont été possibles grâce à cette tournée. Après c’est vrai qu’il y a quand même le coté frustrant de la demie-heure sur scène et en plus quand tu as le public dans la poche tu commences vraiment à t’amuser donc là je me réjouis vraiment de partir sur notre tournée à nous, le 18 mars à la Maroquinerie mais on joue aussi en Belgique, en Hollande en Allemagne. Et ce qui va être vraiment cool sur ce petit bout de tournée c’est qu’on fait un petit bout avec les festivals et avant une tournée qui va être plus conséquente et plus étoffée en automne. Là ça va vraiment être l’occasion pour nous de marquer un retour déjà et puis de s’éclater sur scène, de tester le show et de voir comment la setlist évolue. Ca va être très spontané et un joli moment de partage avec les fans qui voudront venir. On a fait exprès aussi de prendre des salles plus petites que ce qu’on a l’habitude de faire pour avoir un truc très ‘test’ dans l’idée ».

L’interview complète est à retrouver en Facebook Live dès maintenant, ainsi que ses deux titres en live, « Stay » et « I’d Sing For You », disponibles sur notre chaîne Youtube.

 

Les interviews

Actus précédentes

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence