Jazzy Bazz nous parle de « Nuit »

Par 07/11/2018

Un peu moins de deux mois après la sortie de son deuxième album « Nuit », Jazzy Bazz est venu nous rendre visite entre deux concerts dans les studios d’Hotmixradio pour nous parler de cet opus. Rencontre.

« Nuit est un voyage sonore allant du clair obscur au noir intense ». Voilà comment la biographie de Jazzy Bazz introduit ce nouvel album. L’intérieur, on y retrouve une vraie ambiance de cinéma avec notamment l’introduction, « Crépuscule », mais aussi l’interlude, « Minuit » : « On aime beaucoup avec les potes avec qui ont a produit l’album les thèmes de films donc il y a pas mal de thèmes de films qui nous ont inspirés. L’idée de construire l’album avec et de lui donner un côté cinématographique c’était le but, donc c’est cool que tu le ressentes ». Si Olivier a donné sa propre interprétation des titres, il en a également profité pour demander à Jazzy Bazz s’il était parfois surpris de la réaction des gens vis-à-vis de sa musique : « Quand on prend tout ce temps à préparer un album et que c’est un peu nos émotions, notre feeling, notre ressenti à nous et qu’après on le partage et qu’on a le retour des gens qui l’écoute, on entend des réactions qui des fois sont assez surprenantes et où on se dit ‘ah bah tiens, ça je ne l’avais pas vu comme ça’. Et c’est là où ça donne une nouvelle vie vraiment à l’album et c’est ça qui est beau en fait ». Sur « Nuit », Jazzy Bazz a abordé tous les sujets dont il voulait parler et nous raconter comment il travaille : « En fait je prémédite rarement les thèmes qui vont être développés. En général j’écoute une musique de mes amis et j’écris en fonction de ce que ça m’inspire. Alors oui en effet il y a eu beaucoup d’essaies et de brouillons qui n’ont pas été gardés, beaucoup de chansons qui ont été faites et qui n’ont pas été retenues mais des fois ça peut être le texte, l’instru ou un peu le tout, on l’impression qu’il manque la petite magie… Mais il n’y a pas trop de règles. Et pour l’écriture je trouve que je suis assez satisfait du fait que j’ai pu parler un peu de tout ce que j’avais à dire. J’aime bien quand un album il marque comme une photo de là où j’en suis. C’est du Ivan de cette période 2016-2017-2018 ». L’artiste continue d’ailleurs de travailler avec la même équipe qu’à ses débuts : « Sachant qu’avec l’équipe avec laquelle je suis on a commencé à faire du son dans nos chambres au collège, lycée… On fait tout le chemin ensemble donc il n’y a pas de raisons d’arrêter, on ne s’est pas rencontrés en cours de route donc c’est encore plus beau de ne pas se lâcher et de continuer à faire le truc ensemble ». Il nous a aussi expliquer la signification de sa pochette : « Je suis en observateur et je regarde un peu comme t’as dit la vie en fait. Ça ne se limite pas qu’à la nuit et à Paris, c’est une trame de fond toujours que je mets mes albums. Dans le premier album j’avais mis Paris en trame de fond, là c’est la nuit. Mais ce que j’aime c’est parler vraiment de tout ce qui m’inspire dans la vie donc je peux passer du coq à l’âne et en effet, je pense que la musique est faite pour voyager donc il n’y a pas vraiment de contexte particulier pour l’écouter. Mais le top c’est de fermer les yeux et de l’écouter. C’est comme ça que j’apprécie le plus la musique ».

Si vous voulez le voir sur scène, Jazzy Bazz sera à La Soufflerie à Nantes, au Metronum à Toulouse ou encore au Ninkasi à Lyon. Il passera également par la Gaïté Lyrique le 14 décembre et le Trianon le 5 avril. Nous lui avons demandé s’il avait une vision de ses titres en live lorsqu’il était en studio : « Ouais à 1000% parce que sur cet album ce qui s’est passé en fait c’est que les personnes avec qui je joue sur scène sont les producteurs de l’album. On l’a construit tous ensemble en sachant qu’on allait tous partir sur scène et maintenant que la tournée a commencé, franchement sur scène le fait qu’on l’ai construit ensemble l’album ça fait la différence par rapport à d’autres circonstances que j’ai connu où on réadaptait des morceaux qui n’étaient pas trop pensés pour la scène. Donc là franchement c’est un régal ».
L’album de Jazzy Bazz est disponible dans les bacs tout comme une édition vinyle en version limitée, dont il nous parle : « On est à l’aube de la dématérialisation totale de la musique donc je pense que le CD va bientôt rendre l’âme. C’est vrai que le vinyle ça reste parce que c’est tellement un bel objet, et puis il y a quelque chose de très conviviale à écouter l’écouter chez soi. On a une belle platine, c’est des beaux objets, et du coup ça perdure. Le vinyle est pas mal revenu et la pochette par exemple je trouve que ça défonce encore plus dessus donc ça devient presque un tableau. C’est vrai que ça serait dommage de ne pas presser quelques vinyles quand on sort un projet. Même quand le CD aura disparu je me dis que je sortirai quand même des vinyles ».

L’interview de Jazzy Bazz est à retrouver dès maintenant sur notre site et de notre chaîne Youtube, et vous pouvez l’écouter sur Hotmixradio Hip-Hop !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence