Découvrez Hollydays !

Par 19/11/2018

On connaît déjà leur titre « On A Déjà »… Après un EP, le duo français Hollydays nous présente aujourd’hui son premier album, « Hollywood Bizarre », sorti le 2 novembre. Élise et Sébastien sont venus nous raconter l’histoire de cet opus dans les Instants Privilégiés !

Duo de pop française, Hollydays mélange les influences et les genres. Titres plus électro pop, ballades, nous avons voulu savoir quel était le « son » Hollydays : « Je crois que c’est avant tout la voix et les textes et peu importe l’habillage en fait, quand on compose on essaie de se dire qu’en guitare-voix ou en piano-voix ça doit fonctionner sinon la chanson ne mérite pas d’aller plus loin. Et celle-ci (« Sensible »), la maquette a été faite en piano-voix et celle que vous avez sur l’album c’est la maquette que vous avez en fait. On a pas réussi à refaire mieux ! C’était la plus sincère, la plus belle et on l’a gardé telle quelle ». Deux ans se sont écoulés entre leur signature dans le label Polydor et la sortie de cet album, ce qui a entrainé une évolution dans les versions finales de leurs titres : « Il y en a qui ont beaucoup changé, qui ont eu beaucoup de versions, je pense notamment à « Folle », elle a eu au moins quinze versions et même au tout début, elle n’avait pas exactement la même mélodie. La toute première maquette c’était un down tempo hyper triste, il y a eu une version un peu électro, une version funk, il y a eu de tout et de n’importe quoi jusqu’à arriver à cette version qui nous plaît comme ça. Elle nous a rendu folle pour le coup celle-là ! ». Si « Hollywood Bizarre » est parti en mastering au mois de mai, le duo n’a pas réellement réécouté ses titres depuis mais est super fier que ce « bébé » soit enfin disponible : « Je crois qu’après coup, c’est bon. Avant que l’album sorte on les a réécoutées un milliard de fois pour être sûr que c’était bon et que c’était ok mais je pense qu’une fois qu’il est sorti c’est bon. Et puis de les écouter ça fait quelque chose. Quand le master de l’album a été terminé il me semble que c’était au mois de mai, fin mai, j’ai pas réécouté du tout le disque jusqu’à presque la sortie. Je l’ai réécouté la veille de la sortie et c’était comme avoir accouché ! ». Élise et Sébastien nous ont confié être très heureux des retours que le public leur a fait : « On a été parfois étonné mais en général on a des retours très positifs sur l’album, on a rien eu de négatif et justement tout à l’heure sur Instagram on a quelqu’un qui nous a envoyé un petit message, qui a fait un post en disant Hollydays vos chansons c’est moi, merci… Et c’était extrêmement touchant et trop mignon, et c’est la première fois qu’on reçoit un message comme ça, c’était charmant, ça nous a beaucoup touché ».

A savoir que l’album est également disponible en version vinyle, quelque chose d’important pour eux : « Oui c’était important. Alors il y a des puristes qui vont dire pourquoi mettre du son numérique sur de l’analogique mais l’objet… On a travaillé les visuels, on a travaillé l’image presque autant que la musique et je trouve ça beau de l’avoir en grand format pour le travail qu’on a fait sur l’image. Et en plus à l’intérieur on a mis les paroles, ce qui est important à mon sens ». Elise rajoute : « C’est important d’avoir les paroles, moi ça m’énerve quand j’achète des disques et que j’ouvre le livret et qu’il n’y a que des photos ! ».

Le duo sera en concert un peu partout en France, notamment à Valence le 22 novembre, à Nantes le 27 février, Lyon le 6 mars, Bordeaux le 8, Paris le 13 à la Cigale ou encore le 21 mars à Strasbourg. Ils passeront également par l’Algérie à Oran le 24 janvier, Tlemcen le 26 et Alger le 28. Il s’agit d’un moment particulier pour le groupe, comme ils nous l’expliquent : « C’est très important, je pense que c’est même l’une des étapes les plus importantes après la sortie, c’est d’aller faire vivre les chansons, les défendre… On ne vient pas de la musique à la base donc on a dû tout apprendre pour le live et on a eu le luxe de pouvoir tester les morceaux qui sont sur le disque avant ce qui nous a permis aussi de dégrossir un peu parce que je crois qu’on avait à peu près trente chansons pour l’album. Elles ont trouvé leur place et même leur son car on s’est rendu compte que l’arrangement n’était pas à la hauteur du live et du coup il a fallu peut-être retravailler un peu certaines formes, certains titres, et c’était un travail qui était assez excitant car c’est un travail à distance. On donne ça et les gens réagissent chez eux alors qu’en live c’est du face-à face-donc c’est génial de voir les réactions et c’est comme ça qu’on a pu voir ce qui marchait ou ce qui marchait moins ».

L’interview complète de Hollydays est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo, et écoutez-les sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • SD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence