Le groupe Balthazar nous présente « Fever »

Par 08/02/2019

Quatre ans après leur dernier album et après les péripéties en solo de Maarten et Jinte, le groupe belge Balthazar revient avec un quatrième album, intitulé « Fever » qui est sorti le 25 janvier. Quelques jours avant une grande tournée en Europe, le groupe s’est arrêté dans nos studios pour nous présenter ce nouvel opus et nous interpréter « I’m Never Gonna Let You Down Again » en live, dans les Instants Privilégiés.

C’est donc Maarteen et Jinte qui se sont prêtés au jeu de l’interview, tous les deux écrivant les textes du groupe. Sur « Fever », leur quatrième album, on retrouve certes des titres rock mais également des morceaux plus disco, relativement dansant, ce qui nous a amené à leur demander quel était le style « Balthazar » : « C’est vrai que c’est notre album le plus groovy. C’est peut être le plus extraverti, le moins mélancolique de Balthazar. C’est un album qui est effectivement assez influencé par la soul et la funk 70’s, on utilise beaucoup d’instruments dans Balthazar. Il y a bien sûr les instruments traditionnels du rock : guitare, basse, batterie, mais aussi des violons, des cuivres, et on se limite jamais ». Les instruments sont joués par les membres du groupe, même s’ils ne nous cachent pas qu’ils ne sont pas au point sur tous : « On joue pas si bien que ça mais on en joue assez bien pour enregistrer. Mais c’est vrai que ça nous a posé des problèmes d’ailleurs pour des concerts, parce qu’on s’est rendu compte qu’on était un petit peu limité. C’est pour ça qu’on a embarqué un nouveau membre qui joue vraiment parfaitement de tous les instruments ». Plusieurs sonorités sont à découvrir dans cet opus, dont notamment des consonances arabiques : « C’est vrai qu’on a toujours aimé ses influences exotiques et ses mélodies orientales. Et d’ailleurs on ne retrouve pas que des mélodies orientales sur ce qu’on fait, il y a aussi des percussions africaines. Je pense que c’est quelque chose d’assez typiquement belge de mélanger tout ça. Il faut dire une chose, ce n’est pas de la musique qu’on a étudié c’est juste nous qui essayons de faire, d’imiter comme on peut ce genre de musique ». Notons également que « Fever » est un album moins mélancolique, un résultat qui a été rendu possible grâce aux projets solo de Marteen et Jinte : « En fait chaque album moi je pense que c’est une réaction à ce que tu as fait avant. En plus des albums de Balthazar, on avait aussi nos solos, nos projets solo qui étaient beaucoup plus introvertis que tout ça. Du coup quand on s’est retrouvé ensemble il y avait une sorte d’énergie qui a donné ce résultat, beaucoup plus groovy et beaucoup plus enjoué ».

Le groupe sera en tournée dans toute l’Europe et passera notamment en France à Lille le 24 mars, Paris le 25, Feyzin le 28, Montpellier le 29 ou encore Merignac le 2 avril et Nantes le 3. Ils nous expliquent leur organisation pour les lives : « On est cinq sur scène. En fait on chante tous, Jinte et moi on chante les lead mais au final il y a quand même cinq chanteurs sur scène et ça joue un peu tout, du trombone, du violon, de la guitare du clavier. Moi j’essaie de jouer un petit peu de guitare et Jinte joue de la guitare, du clavier, du violon et puis il y a aussi bassiste et batteur ». Ils nous ont également expliqué comment ils travaillaient sur la setlist de leur concert, en mélangeant nouveaux titres et anciens morceaux : « En fait on essaie de se concentrer surtout sur les nouvelles chansons parce que c’est quand même un album qui est vraiment fait pour le live il est tellement groovy que ça a ce petit côté-là mais en même temps maintenant ça nous permet aussi de changer le set chaque jour. C’est vrai que par le passé, des fois on pouvait avoir ce côté peut être un petit peu routinier alors que là, maintenant le public peut se rendre compte qu’il se passe quelque chose de frais chaque soir ».

Marteen, Jinte et Tijs nous ont interprété « I’m Never Gonna Let You Down Again » en live acoustique (mention spéciale pour la boite de sel qui remplace les shakers) dans les Instants Privilégiés. Vous pouvez retrouver cette version ainsi que l’intégralité de l’interview dès maintenant, et écoutez « Wrong Vibration », le dernier single du groupe sur Hotmixradio VIP.

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence