Rencontre avec Kesi Dryden de Rudimental

Par 11/02/2019

Quelques heures avant son concert à l’Élysée Montmartre à Paris samedi dernier (2 février), nous avons eu le plaisir de rencontrer Kesi Dryden, membre du groupe Rudimental, pour nous parler du nouvel album du groupe « Toast To Our Differences », sorti le 25 janvier. Il est revenu sur les singles de cet opus et le travail effectué sur les titres en nous parlant notamment des nombreux artistes présents sur cet album. Rencontre.

 

C’est dans les loges de l’Élysée Montmartre que nous avons rencontré Kesi Dryden, fatigué avant cette dernière date de la tournée Européenne à Paris, mais qui a pris le temps de répondre à nos questions. Nous avons débuté l’interview avec le premier single de l’album, « These Days », qui était l’un des titres incontournables de l’année dernière : « La chanson nous a semblé être très forte dès l’instant où nous l’avons écrite avec Dan Caplan en studio. C’était un grand moment. Ensuite on y a ajouté Macklemore et Jess Glynne et le morceau a encore pris plus d’ampleur et est sorti du lot. Donc pour nous, ça nous paraissait logique que ce soit l’un des premiers singles de ce nouvel album. Nous avions tellement d’options différentes que nous aurions pu choisir autre chose, mais je pense que celle-ci se démarque comme étant une chanson à consonance assez internationale qui représente assez bien l’album ». Le morceau a rencontré un vrai succès en Angleterre, d’où le groupe est originaire, et est d’ailleurs le single le plus vendu de 2018. Cela leur a valu une nomination dans la catégorie « Meilleur Single Anglais » aux Brit Awards, qui se dérouleront dans quelques jours à Londres : « C’est formidable d’avoir cette nomination. Les Brit sont une très grande cérémonie de remise des prix en Angleterre. C’est toujours agréable d’être nommé et nous avions reçu le Brit Award pour « Waiting All Night » il y a quelques années. C’est donc agréable d’être à nouveau nominé. Il y a aussi d’autres morceaux supers dans la catégorie. Donc ouais, ça va être une bonne soirée, on va s’amuser. Je ne m’attends pas à gagner quoi que ce soit, mais si cela arrive, ce sera un bonus ». Kesi nous explique également ne pas être le genre de personne qui regarde les charts : « Quand on a commencé on le faisait souvent c’est vrai. Mais après six ou sept ans, vous n’y prêté plus vraiment attention. Mais c’est vrai que « These Days » a été classé numéro 2 en Angleterre pendant neuf semaines, juste derrière Drake. Nous avions arrêté de penser que le titre atteindrait la première place mais cela a finalement pris 10 semaines pour le renverser et atteindre le top ! ». L’artiste ne consulte pas les réseaux sociaux et a même enlevé Facebook de son téléphone. Il préfère se concentrer sur sa musique et voir les réactions des gens en live : « Je pense que le problème avec les réseaux sociaux c’est que si vous recevez un commentaire négatif, c’est celui-là dont vous vous souvenez. Vous pouvez en avoir mille de positifs mais le commentaire négatif est celui dont vous vous souvenez. Je pense que ça peut être assez perturbant. Donc ouais, j’essaie de rester loin de ça le plus possible ».

« Toast To Our Differences », le troisième album du groupe, est sorti il y a maintenant deux semaines. Kesi nous explique pourquoi avoir choisi ce nom d’album, qui est également le nom de la première piste du disque : « On travaillait tous sur différentes musiques et nous recherchions le thème et le but en quelque sorte de l’album. « Toast To Our Differences » était l’un des titres de l’album, et quand on l’a écrit, on a remarqué qu’il contenait un super message : il s’agit en quelque sorte de célébrer les différentes cultures et les différences de chacun, de faire en sorte d’être un peu libre et d’unir les gens. Nous avons pensé que ce serait un bon nom pour l’album car nous avons des gens du monde entier qui chantent sur cet opus et qui s’unissent pour la musique ». De nombreux artistes sont présents en featuring sur les titres, qu’ils soient connus de tous ou que ce soit de nouveaux talents : « Nous aimons toujours apporter notre soutien aux nouveaux talents et futurs artistes. Il y a de nombreuses façons de les trouver. Par exemple, il y a une chanson qui s’appelle « They Don’t Care About Us » avec Yebba. On l’a vu chanter un titre sur Youtube et j’ai réussi à contacter sa manager. On est passé de Londres à l’Australie et elle a enregistré le titre qui sonnait tellement bien. Juste avec une vidéo YouTube, on pouvait dire que sa voix était incroyable. C’est quelqu’un d’adorable et elle a emmené le titre à un niveau supérieur. Il y a beaucoup de nouveaux talents que nous avons découvert par le biais des réseaux sociaux des soirées « open mic », ou de nombreuses autres façons. On garde toujours les yeux et les oreilles ouverts ».

Le groupe se produisait le soir-même à Paris et si vous ne les avez jamais vu en live, sachez que la composition actuelle est de dix personnes et qu’il y a beaucoup d’énergie sur scène ! La setlist est toujours la même, une volonté de leur part. Petit fait amusant à noter, chaque soir le groupe donne une liste avec le nom d’artistes qui sont présents en featuring sur leur album. Si vous êtes dans les premiers et que vous donnez le nom affiché dans la liste disponible sur les réseaux sociaux, par exemple Rita Ora, vous remportez deux places pour le concert ! Plutôt original non ?



L’intégralité de l’interview est à retrouver dès maintenant en podcast audio sur notre site ! Et vous pouvez écouter Rudimental sur Hotmixradio Hits et Hotmixradio VIP !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence