Diva Faune nous parle de « Dancing With Moonshine »

Par 27/02/2019

Quelques heures avant leur concert à la Maroquinerie de Paris et le jour de la sortie de leur album « Dancing With Moonshine », Yogan et Jérémy, qui composent le duo français Diva Faune sont venus nous présenter cet opus et nous interpréter deux titres en live acoustique, « Get Up » et « Shooting To The Stars », le tout, en Facebook Live !

Fatigués par ce marathon promo mais toujours de bonne humeur, Yogan et Jérémy de Diva Faune nous ont rendu visite le jour de la sortie de leur album, pour nous parler de « Dancing With Moonshine » dont ils sont très fiers  : « C’est le jour J, c’est plusieurs années de travail même si on fait des chansons parfois très rapidement, là on a pris le temps de le faire et de peaufiner. On est très très content ». Treize titres sont à retrouver sur cet opus, même si le duo en a beaucoup plus comme l’explique Yogan : « On en a plein d’autres qu’on a démarré. Après généralement quand on les fini c’est qu’on sait, qu’on est assez sûr que c’est bon. Il y a tellement d’étapes dans notre travail que ceux qui sont bons c’est ceux qu’on fini souvent. Je démarre de mon côté, je sélectionne des trucs, je construis des petites maquettes. Après j’envoie à Jérémy. À chaque fois il y a du tri, on en met de côté et Jérémy continue ». Il poursuit : « Je prends le relais derrière et c’est là qu’il se passe un peu le deuxième tri. C’est le moment où je dis tu sais Yo moi ça ne me parle pas des masses ce truc. Et donc du coup, on se dit ‘bon allez on avance quand même’ mais en général c’est ceux qu’on ne termine pas. Et il y a ceux qu’on termine nous et puis après il y a encore l’autre filtre qui est un petit peu ce qui se passe dans l’édition et ces choses-là. Mais ça a été tellement filtré qu’en général quand on leur envoie un titre et qu’on leur dit ‘voilà ça c’est un titre terminé’ c’est banco tout de suite ». Les garçons nous confient avoir pu prendre leur temps pour réaliser cet album, un vrai avantage pour eux : « Ce qui est très très cool avec cet album c’est qu’on a pu prendre le temps de le terminer vraiment et de se dire que chacun des titres qui est dedans il n’a pas été bâclé ou n’a pas été fait dans l’urgence de ‘olala il faut finir, c’est maintenant’. On s’est dit ‘ok les gars, l’album est bouclé on va pouvoir le sortir’. Et c’est aussi l’avantage de composer un peu tout le temps et d’avoir un stock d’idées qui est assez gros. On a eu le temps de le finir. On a eu le temps de le finir tel qu’il est. Si on l’avait sorti il y a un an, on aurait aussi eu le temps de le finir, il y aurait peut-être eu quelques chansons en moins et d’autres qu’on a enlevé entre temps ». Toutes les idées de morceaux sont regroupées sur un dictaphone comme l’explique Yogan : « Il n’y a pas en tout cas ces trucs que font certains projets en se disant ‘allez et maintenant on va faire des chansons’. C’est plus des choses qui viennent comme ça dans la tête que je regroupe sur un dictaphone et petit à petit ».

Le duo a travaillé sur le mix avec Mark Plati pour leur premier EP, une expérience dont ils ont un bon souvenir : « La production en elle-même c’est Jérémy qui s’en occupe mais c’est vrai que sur le premier EP on l’a fait mixer par Mark Plati qui était ingé son et bassiste aussi de Bowie. Et c’était surtout un travail de mix qu’il a fait. Mais tu sens quand même qu’il a son son à lui et ça nous a fait chaud aux oreilles quand on l’a reçu ». Les deux artistes ont eu chacun leur moment préféré quant à la composition de l’album : « Mon plaisir premier c’est écouter mes maquettes toutes crades. Après toutes les étapes du studio, des allers retours avec Jérémy. Pour moi c’est le plus pointu. Il n’y a plus de prise de tête disons et de réflexions. Et puis l’aboutissement en live. Donc le début et toute la fin pour moi ». explique Yogan. « Je crois que c’est plus l’étape où je vois le truc prendre forme et où ça arrive. Je me dis ok d’accord l’idée c’est ça, ça marche, ça a l’air vachement bien. Comment est-ce qu’on va faire pour mettre ça en forme. Et puis je me dit ‘ah je crois que ça y est c’est bon on y est’. J’envoie le message Yogan qui me dit banco, ce qui arrive une fois sur six et je pense que c’est le meilleur moment ! » raconte Jérémy.

Le duo Diva Faune sera en concert le 16 mars à Pace, le 2 juin à Henin Beaumont dans le cadre du festival Vista Fest, ou encore le 28 juin à Ruoms pour le festival Ardeche Aluna Festival. Ils nous ont également confié que de nombreuses autres dates allaient arriver pour des festivals et qu’elles seraient confirmées très prochainement !

En attendant, vous pouvez retrouver l’interview complète de Diva Faune en podcast audio et vidéo, ainsi que les deux titres qu’ils nous ont interprété en live, « Get Up » et « Shooting To The Stars ».

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence