James Morrison nous parle de son nouvel album

Par 08/03/2019

James Morrison est de retour aujourd’hui avec son cinquième album studio, « You’re Stronger Than You Know », emmené par un duo avec Joss Stone sur « My Love Goes On ». Nous l’avons rencontré quelques semaines avant la sortie de cet opus, où il nous a parlé de sa création, de son amitié avec Joss Stone et de ses concerts à venir dans les Instants Privilégiés.

C’est dans un grand hôtel parisien que nous avons rencontré James Morrison, qui nous attendait pour parler de son album, tout sourire. Le temps pour lui de boire son café et d’échanger quelques mots en français avant de parler de « My Love Goes On », son premier single : « Je pense que ce titre est beaucoup plus rapide que les autres morceaux, qu’il était un peu plus fait pour les médias. Et parce que Joss est dessus, c’est un peu plus excitant quand un autre artiste est impliqué. Le message de la chanson est fort et encourageant je trouve. L’album est basé autour du fait que j’essaie de retrouver mon chemin durant une période difficile de ma vie. Il y a un message positif dans tous les titres, c’est ce que j’aime apporter ». Il nous a également parlé de son amitié avec Joss Stone : « Elle a toujours été dans les parages, je l’ai toujours vue autour de moi, elle m’a remis mon Brit Award… C’était la première fois que je la rencontrais. Je la connais depuis le début de ma carrière, vraiment. Ça fait un petit moment ! Comme elle me connait depuis le début c’est vraiment bien de faire quelque chose avec elle au niveau musical. J’ai toujours essayé de choisir des duos qui apportent quelque chose de différent et avec Joss je voulais juste ramener ce côté soul. C’est pourquoi j’étais enthousiaste à l’idée de travailler avec elle. Non pas parce que ça allait être une collaboration intéressante, mais parce que je savais que ça allait marcher. Je savais que nos voix allaient bien sonner ensemble, nous aimons tous les deux le même genre de musique ».

James Morrison nous a également parlé du nom de l’album, « You’re Stronger Than You Know » : « Ça vient d’une chanson appelée « Power » sur l’album. J’ai failli l’appeler comme ça parce que ça sonnait vraiment fort mais en même temps ça faisait un peu militant. Donc j’ai pensé au texte qui suit dans la chanson « Don’t underestimate your power, you’re stronger than you know » Je me suis dit que « You’re stronger than you know » était une meilleure façon de dire « Power ». Et j’aime ce relâchement, le fait qu’il n’y ait pas de titre qui soit directement relié au nom de l’album, j’aime vraiment ça. Je pense qu’au moins, si les gens écoutent l’album, ils entendent le message positif de « You’re Stronger Than You Know » et entendent les chansons et puis ils vont écouter « Power ». Avec les paroles de la chanson, tout prendra sens. Je ne voulais pas que ce soit quelque chose de direct, qu’on prenne une chanson et qu’on se dise que ce sera le titre de l’album, genre : « allez, faisons-ça ». Je voulais un joli message positif qui donne du pouvoir et résume l’ambiance de l’album qui est d’essayer de tirer le meilleur parti de la situation et de voir ce qu’il y a de bien dans ce que vous avez, d’être fort, et ce genre de choses ». Pour ce nouvel opus, l’artiste est parti sur une pochette d’album assez simple où on peut voir son visage, son nom et le titre de l’album écrit manuellement. Une écriture qui n’est pas la sienne : « En fait je l’ai fait, mais ma version n’était pas aussi bonne. C’était trop peu soigné et négligé à mon goût, mais l’écriture que nous avons mise est vraiment semblable à celle que j’avais écrite à la main ça m’allait ! Je voulais vraiment cette qualité artisanale, c’est pourquoi on a gardé un fichier assez simple, qui est explicite. J’ai toujours eu des photos pour mes albums avec ma tête en bas, donc c’était assez cool de pouvoir faire quelque chose en gardant la tête haute et d’en être fier. Pas de mon visage, mais d’être fier d’être moi et de ne pas être gêné ».

« You’re Stronger Than You Know » est également l’opus dont l’artiste est le plus fier : « Quand j’écoute le premier album, ça sonne vraiment très lent et je pense que c’est parce que je joue ces chansons depuis des années. Je voulais que le disque défonce, qu’il soit plus énergique. C’est naturel de ne pas être content de tout, mais là où j’en suis en ce qui concerne mon expérience, la façon dont nous avons créé l’album, la rapidité à laquelle nous l’avons fait et que malgré ça, il sonne extrêmement bien, toutes ces choses, sont les raisons pour lesquelles je suis très enthousiaste. J’ai l’impression d’avoir fait quelque chose que j’aime faire et que tout s’est très bien passé. Je dirais aux gens d’écouter l’album plutôt que de dire : ‘j’ai été en studio, j’ai fait cet album, c’est mon meilleur album’ et d’essayer de le vendre. J’ai l’impression que je n’ai pas besoin de le vendre car je me sens bien, et ça, c’est le principal. Vous ne pouvez pas vraiment acheter ça, ça vient avec le temps et l’expérience. Je pense que c’est la raison pour laquelle c’est mon album préféré : il sonne organique. Nous l’avons fait comme le premier, mais avec beaucoup plus d’expérience maintenant. C’est le meilleur des deux. J’ai suffisamment d’expérience pour profiter du processus mais également pour apprécier la suite et les concerts. Je n’ai pas peur ».

Nous avons également parlé des concerts qui arrivent prochainement, à la fin du mois en Angleterre et Irlande et pour lesquels James Morrison nous a décrit l’atmosphère qu’il souhaitait proposer au public : « C’est un peu comme un concert old-school… C’est un groupe dans une salle, il n’y a pas de sons pré-enregistrés. De nombreux groupes de nos jours, même de vrais groupes utilisent ces choses-là. J’en ai également parfois utilisé mais là c’est complètement live. C’est comme un concert old-school des années 70 je suppose, dans le sens où il y a des vrais musiciens. Si j’avais le groupe complet, j’aurai des cuivres, mais je fais sans, et ça sonne aussi bien. C’est assez simple, c’est une sorte de concert rock, soul et pop. J’essaie de couvrir tous les domaines pour que ce soit puissant et fort, mais aussi calme et beau. J’essaie de tout faire comme les chanteurs old-school faisaient ».

L’interview complète de James Morrison est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo ! Et écoutez son nouveau titre « My Love Goes On » sur Hotmixradio VIP !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence