Les Innocents nous parlent de leur album « 6 ½ »

Par 12/04/2019

Le groupe phare des années 90 est de retour dans les bacs depuis un mois maintenant, avec un nouvel album intitulé « 6 ½ ». Jean-Philippe Nataf et Jean-Christophe Urbain, plus connus sous les noms de Jipé et Jean-Chri, sont venus nous le présenter dans les Instants Privilégiés en Facebook Live. Ils nous ont également fait le plaisir de nous interpréter « Apache », le premier single de cet opus et « L’Autre Finistère » en live acoustique.

Les Innocents reviennent avec un sixième album intitulé « 6 ½ ». Avec une carrière comme la leur, nous leur avons demandé s’ils étaient encore inquiets avant la sortie d’un nouvel album ou s’ils faisaient simplement ce qu’ils savent faire, sans se poser de questions : « Ce qu’on a envie, ce qu’on sait faire. C’est une chance de pouvoir continuer à sortir des disques. Déjà que quelqu’un ait envie de les produire parce que l’industrie du disque n’est pas au mieux donc avoir quelqu’un qui vous dit ‘tiens allez-y, rentrez en studio refaire un disque’ c’est une chance. Je sais qu’Alain Chamfort a eu des soucis il y a quelques années. Il y a des déconvenues, c’est des temps difficiles et déjà rien que ça c’est super d’avoir ça, la confiance de gens qui vous disent ‘faites un disque’. Après on a fait des concerts, il y a du monde, c’est chouette ». Et justement, quand on revient est-ce que le plus intéressant c’est de raconter des histoires ou d’écrire de la musique ? « C’est de repartir là où on en est. Je pense que pour chaque album on a beau imaginer tout ce qu’on veut quand on est en tournée en imaginant le prochain album, à chaque fois qu’on commence à recomposer finalement on se retrouve avec des chansons qui changent un peu mais pas tant que ça. Elles sont toujours un peu les chansons des Innocents. Que ça soit les miennes ou plus celles de Jipé. Peut-être aussi que tous les deux on compose dans un cadre un peu défini parce qu’on met un peu un costume quand on fait Les Innocents donc on se limite peut-être à certaines choses ». Nous leur avons également demandé si les chansons naissaient plus au piano ou à la guitare : « Ça dépend. Sur « Aime-Moi » c’était au piano. Je crois que c’est souvent à la guitare parce qu’avec la guitare, c’est facile d’imaginer le morceau avec le son un peu ‘Innocent’ c’est-à-dire en imaginant que Jipé joue à côté de moi. Si je suis tout seul dans mon studio je trouve que c’est plus facile quand j’ai une guitare qu’un piano. Si je fais écouter une chanson au piano à Jipé ou s’il m’en fait écouter une, on est toujours en train de se dire mais où il va là ? D’ailleurs la première fois que je t’ai fait écouter « Aime-Moi » t’étais là ‘ah ouais’, parce qu’il y a toujours quelque chose d’un peu plus intime avec un piano voix ». Sur cet opus, le duo a choisi de terminer l’album avec deux chansons assez softs. Ils nous expliquent ce choix : « On a placé un peu l’intimité justement en fin d’album. Il y a tout le boulot de trouver les titres dans le bon ordre et ça, ça croyez-moi ça prend je ne sais pas… Ça nous a bien pris 15 jours. Après je pense que c’est aussi que les gens se familiarisent avec ce qui est maintenant nos golds et déjà entre « Jodie », « Colore » et « Un Homme Extraordinaire » il n’y a pas forcément une évidence. Je crois qu’en fait on se dit que c’est le son des ‘Innocents’ parce qu’on pense à cinq ou six chansons. Sur l’album « Fous À Lier », qui est celui de l’explosion, quand ça a commencé à marcher pour nous, il y avait des trucs comme « Marie Prend Ton Temps », on a fait un album qui était très différent. Je crois qu’on s’autorise des trucs, sur le quatrième album on s’était autorisé des choses très différentes. C’est juste qu’effectivement les gens restent à ce qu’ils entendent régulièrement et ce qu’ils entendent régulièrement c’est les cinq-six titres qui passent en radio ».

Les Innocents seront en concert à partir de juin et passeront par Tourcoing le 13, Paris au Café de la Danse le 19, les Nuits De Fourvière à Lyon le 28 juillet ou encore la Salle Pleyel à Paris une nouvelle fois le 13 décembre. Ils nous racontent leur travail sur la setlist : « Généralement on ne fait pas découvrir dix titres en même temps d’un nouvel album parce que je pense qu’on est conscient que les gens aussi sont venus pour écouter des tas de choses qu’ils aiment bien et qu’on aime bien jouer en plus, ça tombe bien. Donc on fait une sélection et puis un soir on va choisir ces titres-là et puis on essaiera les autres le lendemain. Et puis il y a aussi nos tubes à nous, c’est-à-dire qu’il y a des chansons qui n’ont pas été des tubes qui sont un peu cultes pour nous et on pense qu’elles auraient mérité d’être un tube. Par exemple, il y a une chanson comme « Danny Wilde » du quatrième album qui était passée inaperçue un petit peu. Et on a beaucoup de plaisir à la jouer et elle finit par devenir une sorte de petit tube du concert aussi parce qu’il y a des gens qui viennent qui ont aimé les albums, il n’y a pas que des gens qui viennent parce qu’ils écoutent la radio ».

L’intégralité de l’émission avec Les Innocents est à retrouver dès maintenant sur notre chaîne YouTube et en podcast audio sur notre site. Vous pouvez également retrouver les deux titres qu’ils nous ont interprété en live : « Apache » et « L’Autre Finistère », et les écouter sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence