Chimène Badi nous présente son album « Chimène »

Par 19/04/2019

Son nouvel album s’intitule tout simplement « Chimène ». Il s’agit du septième disque pour la chanteuse Chimène Badi, qui est passée en début de semaine dans nos locaux pour nous le présenter. Elle nous a expliqué son processus de création et s’est confiée sur l’histoire de certains de ses morceaux, en Facebook Live dans les Instants Privilégiés.

« Chimène » est le septième album de la chanteuse – qui a vendu plus de trois millions de disques – mais peut-être l’album le plus personnel qu’elle ait fait jusqu’à présent. Elle nous explique pourquoi avoir choisi ce nom pour son disque : « Je n’avais pas envie de prendre un titre en particulier pour nommer l’album, parce que je trouve que chaque chanson a vraiment un monde bien particulier, elles ne se ressemblent pas du tout et je trouvais que prendre un titre pour résumer l’album ce n’était pas possible pour celui-là. Et je me suis dit pourquoi pas l’appeler « Chimène », tout simplement, parce qu’il me ressemble énormément, même si je parle aussi beaucoup des autres dans cet album. Je me suis dit que ça pouvait être plus sympa. Je ne sais pas, je trouvais qu’il y avait un truc plus simple ». Nous l’avons reçu le lundi précédent la sortie de l’album, le 15 avril, soit cinq jours avant que le disque soit disponible dans les mains du public. En plein marathon promotion, nous lui avons demandé comment elle se sentait à l’approche de la sortie : « Je ne sais pas. Il y a un côté flippant évidemment. Après j’ai hâte aussi. Je suis impatiente. Il faut y aller parce que ça fait un moment que je travaille sur cet album et en même temps pas si longtemps que ça parce qu’il y a eu quelque chose de beau autour de cet album et ça s’est fait très facilement. Il s’est fait très facilement. Mais oui j’ai hâte qu’il sorte. Et puis j’ai hâte de voir comment le public va l’accueillir. Mais effectivement c’est toujours un peu stressant. Je ne dors pas beaucoup ces derniers temps ». Chimène Badi s’est confiée sur le fait que l’envie de faire de la musique avait disparu chez elle pendant un petit moment : « Vous savez quand l’envie s’en va c’est difficile. Et j’ai traversé cette période-là où à un moment donné je ne savais plus vraiment ce que j’avais envie de faire. Cette envie avait disparu, cette espèce de flamme là qui m’avait toujours fait vibrer pour la musique. Donc la chance de pouvoir retrouver ça, de pouvoir retrouver cette envie c’est un vrai cadeau parce que sans ça on avance pas. Enfin ça c’est pour ma part, c’est très personnel. Et donc du coup oui franchement, je suis très très heureuse d’avoir fait ce nouvel album, de pouvoir en parler, de pouvoir le défendre, je l’aime et j’en suis fière de ce disque. Ce n’est pas un mot que j’utilise très souvent mais je pense qu’il est très authentique et je pense que j’irais même jusqu’à dire que c’est le plus bel album que j’ai pu faire depuis que j’ai commencé je pense ». Elle est revenue un peu plus en détails sur sa composition : « Quelque part finalement je me le répète souvent mais quand on parle des autres, on parle toujours un petit peu de soi finalement. Mais quand j’ai décidé de faire ce disque je ne me suis pas dit ‘ok je vais me poser sur moi et me raconter’. Ce n’était pas ce que j’avais décidé de faire. Je suis partie en séminaire en décembre dernier un petit peu avant les fêtes avec toute une équipe d’auteurs compositeurs. On est partis un peu plus de dix jours dans un endroit complètement retiré qui s’appelle le Red House Studio qui était vraiment super d’ailleurs et on s’est posés et on a parlé. On a discuté, on a échangé et sont venues des chansons, sont nées des chansons au détour de toutes ces conversations. Donc pour moi oui, je me suis livrée et j’ai parlé de moi et donc automatiquement ça me ressemble. Mais je suis un être humain qui ressemble à plein d’autres personnes. Donc ça ressemble aussi à d’autres personnes je pense. On est restés un peu plus de dix jours là-bas. J’ai enregistré peut-être une quinzaine de titres pendant le séminaire, voire un peu plus, mais parce que jour et nuit j’étais dans le studio. Je n’avais pas envie de dormir. J’avais envie de bosser. J’avais envie de faire des chansons, j’étais vraiment animée par ça et par tout le monde qui était dans la même dynamique que moi. Et en fait on avait prévu de faire un second séminaire en janvier. Mais quand on a fait toutes ces maquettes-là et que les fêtes sont passées je suis partie un peu en vacances et je suis revenue. On s’est posés avec mon directeur artistique. On a écouté et on s’est dit ‘mais on n’a pas besoin d’en faire un deuxième. On les a les chansons’ ».

Chimène Badi partira en tournée sur les routes de France dès le mois de septembre. Elle nous raconte qu’elle a déjà commencé à travailler sur ces dates : « Ma setlist est déjà prête, ça s’est fait très facilement très naturellement. On commence les répétitions en septembre prochain et la date de départ a lieu à Binche le 28 septembre je crois. En fait, j’ai fait la setlist, il y a pas mal de titres du nouvel album mais par contre j’ai fait le choix de prendre aussi quelques titres de mes albums précédents dont celle que le public adore parce que je pense que c’est important. Je sais que quand je vais voir des artistes et qu’ils ne chantent pas forcément le titre que j’attends je suis un peu déçue mais j’ai fait le choix de reprendre aussi des titres de mes albums précédents qui puissent être dans l’ambiance de celui-là ».

L’interview complète de Chimène Badi est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo ! Et vous pouvez écouter le premier single de cet opus, « Là-Haut » sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence