Franglish parle de son album « Monsieur »

Par 13/05/2019

Après de nombreux singles envoyés aux radios et mis en ligne sur internet, le 5 avril marque la date du premier album de Franglish, comportant les morceaux « Vargas », « Oui Ca Va », « Bombarder » ou encore « Mama ». Le chanteur est venu nous en parler dans les Instants Privilégiés et nous a donné quelques détails sur les concerts à venir.

Comme beaucoup d’albums urbains, l’opus de Franglish commence avec une intro, d’une durée de 2 minutes 16 où à la fin il rentre chez lui et va retrouver sa femme et son enfant, comme dans la vraie vie : « Oui c’est vraiment ça qui se passe, à la fin de la journée je rentre chez moi, je retrouve ma fille si elle est encore debout parce qu’elle aime bien veiller tard aussi et madame qui regarde sa petite série ». Avec ce premier album, Franglish souhaite poser les bases : « Le but c’est d’écrire, de pouvoir mettre une image sur le personnage et de bien pouvoir m’identifier. L’album est parfait pour ça justement ». Si ce disque comporte plus de vingt titres, pour Franglish ce nombre était nécessaire même s’il a fait un tri et choisi les morceaux avec son équipe : « On se pose, on fait une petite réunion entre artistes et managers/producteurs, on se fait une écoute de projet et on sélectionne les titres. On prend les plus efficaces, ceux qui ont un gros potentiel et on arrive à faire ce choix. J’aurai pu en mettre moins, mais vu que j’avais sorti quand même pas mal d’extraits avant l’album, je ne pouvais pas me permettre de ne pas les mettre. Vu que j’avais envoyé quatre sons, j’ai envoyé « Plus Rien » avec Keblack, « Oui Ca Va » avec Vitaa, le titre avec Alonzo et « Bombarder », ainsi que « Mama », on arrive à cinq titres si je ne me trompe pas, donc si j’avais envoyé un album de quatorze titres ça n’aurait pas été assez, ça aurait été trop court ». Il nous a justement parlé de ces rencontres : « Ça s’est plus fait par rapport au feeling et au goût parce que tous les artistes qui sont présents sur l’album sont des artistes que j’écoute et il y en aussi c’est des amis proches comme Dadju, c’est des gens que je connaissais avant la musique. Vitaa on s’est retrouvé à faire le titre parce qu’on a les mêmes managers, Keblack on se connaissait aussi, on se parle sur les réseaux, Baby Glish c’est ma fille, et il n’y a que Soolking que je ne connaissais pas. On s’est parlé sur les réseaux il y a longtemps, il y a un an maintenant je pense et je lui avais proposé de faire un titre et il était chaud pour et voilà. Alonzo pareil, on se connaissait via plusieurs personnes et j’étais en train de faire le morceau « Vargas » justement et je me suis dit pourquoi pas lui proposer et il était partant pour faire le son directement. Je l’ai rejoins à Marseille pour qu’il termine son couplet ». Il nous a également raconté partir des productions pour trouver les thèmes de ses morceaux : « Il n’y a pas de règles mais vu que j’aime beaucoup aller au studio, je me retrouve souvent à faire beaucoup de titres sur place, on se retrouve souvent en studio donc on fait tout sur place de la réalisation de l’instru, au texte, à la mélodie etc… Je vais souvent en studio. Pour moi c’est souvent l’instru qui va me donner le thème justement ».

Franglish sera en concert le 7 juin à la Hip Hop Live Experience à Disney et le 12 juin à la Cigale. Il nous a confié qu’il avait très hâte ! « De toute façon avec ou sans artistes je n’ai pas de pression, je suis un fan de la scène donc je suis pressé. Après le studio j’ai vite envie de voir le résultat sur scène. Les répétitions ça peut prendre une semaine, ou deux semaines, ou un mois. Là ça va pour la Cigale on a trois jours de répétitions. Il y aura le DJ et niveau musiciens je ne sais pas encore combien il y en aura mais j’aimerai bien en avoir. Un titre par exemple comme « Mama » ça serait bien de le faire avec un guitariste. Pour du live, je pense qu’il y aura des sons qui seront un peu plus long par exemple. Un titre comme « Donna Imma » ou « Petit Diamant » pourra être plus long en live ou « Maria » ou « Bombarder », ça va dépendre des répétitions. Je pense que la tournée ça va être une heure et demi et on va peut-être raccourcir certains titres. On va avoir à peu près la même setlist mais après il y aura peut-être des petits trucs modifiés. Vu que ça va être une tournée, le set va rester pareil ».

 

L’intégralité de l’émission avec Franglish est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo ! Et vous pouvez l’écouter sur Hotmixradio New !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence