Jérémy Frérot en interview sur Hotmixradio

Par 20/05/2019

L’album « Matriochka » de Jérémy Frérot est sorti en octobre et il enchaîne les dates… Toujours en promotion, il nous a fait le plaisir de venir nous voir pour nous parler de son parcours depuis la fin des Fréro Delavega, il nous parlé de l’évolution de ses concerts et de ce qu’il envisage pour la suite.

Même si « Matriochka » est sorti depuis plusieurs mois déjà, Jérémy Frérot continue la promotion de cet opus qui rencontre toujours un très grand succès auprès des médias : « C’est un album qui doit être fait comme ça, il est fait pour être écouté plusieurs fois et il met du temps à être un peu compris quand même. Et c’est ça qu’on aime. Et en plus de ça, avec le live on le comprend de plus en plus et les gens mettent du temps à venir, mais quand ils viennent du coup ça parle partout et le bouche à oreille c’est le mieux pour la musique. Il faut du temps pour que le message arrive et il est en train d’arriver en ce moment alors que c’est sorti au mois d’octobre ». Aucune réédition n’est pourtant prévue pour l’instant : « Je ne sais pas, peut-être pas, peut-être que j’aurai envie de partir sur un autre, chanter d’autres chansons parce que j’adore jouer en fait, donc je joue énormément. Mais c’est vrai qu’il y a un moment donné où je vais sûrement me lasser et je vais avoir envie de jouer des chansons en plus, des nouvelles. Donc là je suis en train même de penser à un deuxième, à commencer à construire en septembre. Donc peut-être que ce sera plutôt un deuxième album qu’une réédition ». Jérémy Frérot nous confie qu’il va bientôt commencer à travailler sur ce fameux deuxième opus : « Il y a des titres qui sont sortis mais ce n’était pas forcément pour le deuxième, mais je pense que je vais les utiliser du coup. C’était dans un séminaire avec Laurent Lamarca, avec qui j’ai écrit pas mal de chansons sur l’album donc il n’y a pas eu une envie de travail sur un deuxième album mais là du coup je vais commencer. Pour l’instant les envies ont plutôt été réglées sur la création d’un show ».

Il nous a expliqué comment il a travaillé pour composer cet album après son départ des Fréro Delavega : « La particularité avec les Fréro Delavega c’est que quand on a annoncé qu’on allait arrêter, on a continué à faire de la tournée et on a passé vingt dates ensemble encore donc c’était exceptionnel de faire ça. Du coup j’ai pu avoir des discussions avec des musiciens de la tournée des Fréro, des gens extérieurs, parler de ce que je voulais faire moi parce que je savais que je voulais continuer. Ils m’ont tout de suite compris et je n’ai pas du tout voulu aller ailleurs. Les réalisateurs du deuxième album des Fréro c’est les réalisateurs de « Matriochka », l’album que j’ai, et qui m’ont hyper bien aidé, hyper bien compris. J’ai aussi voulu écrire beaucoup avant d’aller voir d’autres auteurs ». Si l’album sonne très familiale, Jérémy nous raconte que certains titres l’étaient encore plus : « Je me suis enfermé avec Laurent Lamarca dans un manoir dans le sud-ouest et on a commencé à écrire plein de chansons, il y en a eu cinq ou six, ça parlait que de ma famille, tout le temps, les frères, les soeurs, les parents tout le temps. Celles-ci c’était abusé, hyper flagrant et je les ai mises de côté parce que je pense qu’un jour je vais en faire un vraiment, clairement sur la famille à fond, où j’aurai peut-être même envie de chanter avec mon père, mon frère, parce qu’ils chantent aussi ».

Alors qu’il enchaîne les dates depuis novembre, Jérémy Frérot continue sa tournée et se produira le 31 mai au festival Les Petites Folies à Lampaul Plouarzel, le 9 juin au festival Pop Cornes au Russey ou encore le 14 juin au Festilac à Lourenties : « C’est là où je me sens le mieux, c’est là où on me comprend le mieux aussi, c’est là où j’arrive à montrer ce que je fais et j’arrive à me faire comprendre. L’image aussi c’est hyper important sur le live et c’est là où je me sens le mieux. Si je pouvais faire que de la scène je le ferai, c’est vraiment un album pour dire je vais faire 12 chansons en plus sur scène. Et en plus de ça, la scène sur un album peut changer presque trois fois, c’est-à-dire qu’un show peut être construit presque trois fois pendant la vie d’un album, une tournée d’automne par exemple, et puis on décide de faire un deuxième show au printemps avec un musicien en plus donc il faut que le show évolue et puis après il y a les festivals donc il faut encore changer. Il y a plein de paramètres à gérer en live et c’est ça que j’aime bien. J’ai fait beaucoup de changements d’arrangements, de décors aussi. On a mis un décor, j’explique aux gens que dans un concert on part en voyage et surtout dans le mien où le champ lexical est quand même souvent basé sur le voyage. Je suis vraiment tourné autour de ça, le concert est régit – en tout cas en salle – par un poème tout le long du concert que je récite, qui parle de l’équipage donc on est encore sur un bateau en train de voyager ».

Avant de partir en voyage avec Jérémy Frérot, vous pouvez retrouver l’interview complète dès maintenant sur notre site et notre chaîne YouTube ! Et écoutez ses meilleurs morceaux sur Hotmixradio Frenchy !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence