IAM en interview sur Hotmixradio

Par 22/11/2019

IAM

Leur album « Yasuke » sort aujourd’hui. Quelques jours avant, le groupe IAM nous a accordé une interview entre deux dédicaces d’albums dans les locaux d’Universal Music pour nous parler de cet opus.

À peine rentrés dans la pièce, nous retrouvons une grande partie du groupe IAM, en train de dédicacer leurs albums et vinyles, qui n’étaient à ce moment-là, pas encore sortis. Nous leur avons demandé ce que ça leur faisait de dédicacer leur album, tout neuf, et ils en ont profité pour nous raconter une petite anecdote : « Un album ça va mais au 200ème ça commence à être compliqué ! La pochette on l’a découverte récemment, en premier avec l’édito. Et c’est vrai qu’on est très content de la signification et du sens que l’on peut mettre dans cette pochette, des sens multiples qu’il y a. Et puis un album et vinyle, notamment un vinyle d’IAM, c’est toujours une fierté énorme. On a les souvenirs à chaque fois d’avoir notre premier vinyle « Planète Mars » entre les mains et c’était peut-être le moment le plus émouvant. Je pense qu’on l’a tous acheté. On avait fait un showcase au Virgin Megastore à Marseille qui est un endroit sublime parce que c’est l’ancienne banque d’Italie en fait et l’intérieur c’est vraiment un bâtiment en marbre super beau et de Virgin s’était installé dans ce lieu-là. Le magasin était très beau et il nous avait permis de faire notre lancement dans le magasin. Et le souvenir que j’ai de nos disques c’est que les gamins prenaient des piles de disques, les piles de vinyles et ils les entassaient pour voir le concert. Ils ne montaient pas que sur le nôtre, sur tous les vinyles et à la fin du concert il y a eu justement un concert de sonneries aux portiques électroniques de tous les côtés. Je pense qu’on a battu le record de vol en magasin ce jour-là ! ».

Comme à leur habitude, les membres du groupe ont accordé une part importante aux textes, en évoquant l’actualité, tout en donnant une dimension cinématographique. Ils nous expliquent : « Je pense qu’en fait on est empreint de ce qu’on vit au quotidien. Le rap c’est vivre des choses et les retranscrire dans ses textes, dans ses morceaux. On met toujours des images qui traitent de l’actualité. Et c’est vrai que ça nous permet nous aussi d’encrer cet album dans un présent. Il n’est pas uniquement une comète qui traverse le passé pour dire avant c’était bien. Ce n’est pas du tout ça, on s’ancre dans le présent en se projetant vers le futur. C’est vraiment le principe de travail quand on écrit les textes, on se met dans tout ça. « Yasuke » fait référence à l’actualité, aux réfugiés, à des tas de choses qui se passent en Méditerranée aujourd’hui. D’autres morceaux font référence à d’autres faits d’actualité, le train de l’argent par exemple, qui parle de la réussite à tout prix et surtout le fait que l’économie aujourd’hui domine tout et l’économie décide de tout. Il n’y a plus de véritable décision politique, c’est l’économie qui engendre les décisions et quand l’économie engendre les décisions ça peut être énormément problématique sur le plan humain. Et quand on ne fait pas de l’humain après, on se retrouve avec les réactions en conséquence ».

Le groupe a également décrypté leur pochette d’album (qu’ils ont découvert il y a peu) à nos côtés : « En fait le radeau où il est actuellement on est dans des flots tumultueux et il va vers une mer qui est beaucoup plus calme donc forcément, en tant que cinquantenaire, père de nombreux enfants, j’aurais trouvé ça particulièrement malvenu si on avait fait la mer calme ici et les flots tumultueux ici. On a envie de laisser quelque chose de mieux pour nous, pour nos enfants et c’est compliqué mais en même temps on est tous embarqués dans ce radeau. Ce radeau c’est une sorte comme le radeau de la Méduse qu’on a détourné. C’est une micro-version de la société, on est embarqué avec des gens qu’on n’aime pas forcément parce qu’il y a des gens de la finance, il y a des gens qui en pleine tempête se font des selfies ou voilà. Et puis il y a d’autres personnes qui nous correspondent plus mais en tout cas on va tous dans la même direction et se battre sur le radeau où s’entre dévorer ne résout aucun problème ».


Jeudi 28 novembre dès 18h, le groupe prendra le contrôle d’Hotmixradio Funky pour nous présenter leur playlist disco / funk, avant de revenir la semaine d’après, cette fois-ci sur Hotmixradio Hip-Hop pour nous faire découvrir leur playlist rap et hip-hop idéale. En attendant, l’album d’IAM est disponible depuis aujourd’hui dans les bacs. Vous pouvez retrouver dès maintenant l’interview complète en podcast audio et vidéo et écouter « Omotesando » et « Rap Warrior » sur Hotmixradio Hip-Hop !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence