The Faim à la Maroquinerie

Par 26/11/2019

Après un concert en début d’année aux Étoiles à Paris et une date à Toulouse la veille, le groupe The Faim était de retour dans la capitale française pour nous présenter leur album « State Of Mind », devant une Maroquinerie complète.

Le rendez-vous était fixé à 19h30, car pour la première fois sur leur tournée anglaise et Européenne (qui a commencé il y a à peine trois jours à Madrid), le groupe Australien était accompagné de deux premières parties : Hot Milk et Normandie. Après ces deux actes de chacun 30 minutes qui ont bien chauffé le public (comme si nous avions froid à la Maroquinerie), le matériel est installé pour les natifs de Perth, le tissu sur la batterie est enlevé et les tests sons sont réalisés. À 21h30, chaque membre du groupe fait son apparition sur scène, devant un public qui semble déjà conquis aux premières notes de musique entendues : c’est parti pour une heure de show, et 15 titres.

Le concert débute par Tongue Tied (également le premier titre sur leur opus « State Of Mind », sorti à la mi-septembre). Josh Raven, le chanteur du groupe est vêtu d’une veste en cuir et a les cheveux attachés, mais après une performance ultra énergique (il saute de partout sur la scène tout au long du morceau au son des guitares et de la batterie), la veste en cuir est vite enlevée et les cheveux sont détachés. Le concert est bel et bien lancé et l’énergie du groupe se mélange à celle du public pour un show explosif. Tout au long du spectacle, un public de tout âge allant d’adolescents (parfois accompagnés de leurs parents qui eux aussi aiment la musique de The Faim), à des couples plus âgés semble conquis par les Australiens. Ça bouge, ça chante, ça crie… Une énergie et un partage d’amour que Josh Raven ne manquera pas d’évoquer à la fin du concert.

Le deuxième morceau, « Amelie », qu’ils avaient d’ailleurs présenté aux Étoiles, fait monter l’ambiance d’un cran. Si le concert est très globalement énergique et basé sur des titres up-tempo, quelques morceaux plus calmes permettent au public de reprendre leur souffle. Josh Raven échange un peu avec le public et le groupe est touché lorsqu’ils voient que des fans lèvent des petites feuilles avec un message pendant un titre.

L’atmosphère de la salle se réchauffe encore plus (comme si on n’avait pas assez chaud !) lorsque le chanteur annonce qu’il ne reste plus que trois titres, et que les premières notes de leur tube « Summer Is A Curse » débutent. Tout le public reprend le morceau en coeur, comme un cinquième membre du groupe. Le concert se termine sur « State Of Mind », titre de l’album et également dernière chanson sur leur opus, comme si la boucle était bouclée. À la fin du concert, les spectateurs restent devant la scène en demandant une autre chanson (on n’aurait pas été contre), comme ils avaient fait lors de leur concert aux Étoiles. Malheureusement ce soir, le spectacle était bel et bien terminé, et à l’extérieur, on retrouve des spectateurs conquis qui n’ont qu’une hâte : retourner voir The Faim en concert.

À savoir que le groupe est passé nous voir dans nos studios il y a un peu moins d’une semaine pour nous parler de leur album « State Of Mind » et nous interpréter deux titres en live, dont « Summer Is A Curse ». L’interview complète et les deux titres seront à retrouver dans quelques jours sur notre chaîne YouTube et notre site internet. En attendant, vous pouvez toujours les écouter sur Hotmixradio Hits !

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence