Two Door Cinema Club à l’Olympia

Par 25/01/2020

Le groupe irlandais s’est produit à l’Olympia jeudi soir dans le cadre de leur tournée pour promouvoir leur nouvel album « False Alarm », sorti en juin dernier. Un show millimétré avec une setlist quasi parfaite, qui a su ravir les fans présents.

Après une première partie assurée par le groupe de rock anglais Circa Waves (nous avions reçu Kieran et Joe il y a quelques mois qui nous avaient parlé de leur album et nous avaient interprété deux titres en live : « Times Won’t Change Me » et « Movies », à retrouver sur notre chaîne YouTube), c’est aux alentours de 21h15 que les membres de Two Door Cinema Club sont arrivés sur scène.

Et le ton était donné dès le début du concert, avec un décor rappelant le titre de l’album « False Alarm » et des sortes de lampadaires avec une alarme comme éclairage dans le fond de la scène, des décors et micros rouges et des lumières variants entre bleu et rouge tout au long de leur set. Si Sam et Kevin avaient choisi la simplicité avec des polos blancs et des pantalons, Alex Trimble, le leader du groupe, avait quant à lui opter pour sa tenue de scène habituelle sur cette tournée, un pull col roulé rose (seule la couleur varie parfois en fonction des concerts) avec une veste bleue foncée, certes un peu plus appropriée en cette période hivernale que cet été, lors de Rock En Seine.

Après un passage au Casino de Paris en février 2017 qui avait été assez critiqué, le groupe a su se rattraper lors de Rock en Seine et a réussi à faire encore mieux à l’Olympia, avec une énergie incroyable dès le début du set, ce qui n’a pas échappé aux fans présents (de tous âges !). Ils ont directement remarqué le sourire du chanteur lors de son entrée sur la scène de la salle mythique et n’ont pas manqué de partager leur enthousiasme en dansant dès le début du concert (lorsqu’on a fait les photos du groupe, les fans sautaient tellement qu’on sautait sans bouger, assez impressionnant !).

Après trois titres qui ont mis en appétit le public, Alex Trimble prend l’un des deux verres posés devant lui (visiblement du vin) et nous salue, en français, en nous souhaitant une bonne année. Si le concert a commencé avec « Talk », extrait du quatrième album du groupe, la setlist manquait à notre goût de titres extraits de « False Alarm » (seulement 4 au total, sur 19 titres, « Tourist History » étant l’album qui comptabilise le plus d’extraits joués en live, avec 8 titres). Bien sûr, on ne va pas se plaindre d’avoir eu les classiques comme « Undercover Martyn », « What You Know » ou encore « Something Good Can Work », qui n’ont pas manqué de faire bouger et chanter le public. Mais on ne va pas se mentir, on a été un peu déçu qu’après « Sun », qui a été repris en choeur par toute la salle, nous n’ayons pas eu un petit rappel, qui aurait été le bienvenu.

Même si le concert s’est terminé après 1h15 de présence du groupe sur scène et qu’un rappel ou que quelques titres supplémentaires de « False Alarm » auraient été très appréciés du public, il n’en est pas moins que les spectateurs sont ressortis plus que satisfaits de ce spectacle, et que le groupe avait l’air très en forme et vraiment heureux d’être ici. Cette bonne humeur communicative nous aura presque fait oublier le froid, quelques fans croisés à la sortie n’ont pas hésité à poser devant les lettres rouges (qui restera la couleur principale de ce concert) en t-shirt…

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence