Yseult en interview et live sur Hotmixradio !

Par 28/03/2020

Elle fait sensation avec son titre « Corps ». Yseult, considérée comme faisant partie des nouveaux talents de la scène française est venue nous présenter son EP « Noir ». On a également parler de son travail sur la création des clips et visuels, de son prochain EP, de collaborations à venir et d’un deuxième album…

Ma mission en tant qu’artiste, tout niquer. Voici une des phrases qu’Yseult avait dit en interview et qu’elle nous explique : « C’est se donner les moyens d’entreprendre et d’aller le plus loin possible tout en étant honnête et cool avec les gens autour de soi, c’est important ». La chanteuse, qui revendique son indépendance comme l’une de ses plus grandes fiertés, nous a parlé de son EP « Noir », qu’elle décrit comme introspectif : « Je trouve que c’est un EP qui est intime, qui est brut, qui est frontal et qui, je pense, a une sorte de dualité entre la variété française que j’adore et la trap que j’aime aussi. En fait, j’ai secoué ça, j’ai crée un milkshake ». Alors qu’elle vit en Belgique depuis un an, Yseult nous a confié que ce pays a une place particulière dans sa vie : « C’est là-bas que j’ai sorti « Corps », c’est là-bas que j’ai sorti « Noir », c’est là-bas que j’ai eu toutes mes idées d’EP. C’est là-bas que j’ai eu mes idées pour les clips et tout, j’ai réfléchi à tout ça là-bas et du coup ça fait du bien parce que j’ai du recul et que je ne peux pas me permettre de me comparer aux gens quand je suis au studio là-bas. C’est-à-dire que quand je suis au studio, je bosse sans référence, je donne jamais de référence. Et du coup, ça aussi, c’est quelque chose qui fait du bien de ne pas pouvoir se comparer et de ne pas devoir se comparer tout le temps en permanence ».

Après un premier album en maison de disques, Yseult travaille aujourd’hui avec une équipe et a développé sa propre maison de disques : « Je pense qu’en tant qu’artiste, il est important d’être maître de son projet, d’entreprendre, de créer son équipe et d’avancer ainsi. Après, c’est vrai que ce n’est pas tous les jours facile au quotidien. C’est quand même beaucoup de taf, beaucoup de management, etc. Mais en même temps, je trouve ça assez cool de pouvoir être en contact direct avec mes interlocuteurs en permanence et j’apprends beaucoup de choses sur la musique. Je me rends compte que je ne connaissais presque rien à part chanter, mais il y a beaucoup de logistique derrière qui sont hyper importants et qui sont là pour mes intérêts ». La chanteuse travaille déjà sur un nouvel EP dont elle nous a parlé : « J’avoue que j’ai réfléchi et en fait, là je suis dans une phase où je me dis que peut être le prochain EP, ce sera un délire un peu en mode piano-voix, mélangé à des délires un peu plus psychédéliques. Mais je vais essayer justement de trouver une manière de le rendre hyper accessible. Et je t’avoue que j’ai peut être l’idée de mélanger les deux couleurs, le rouge et le noir. Mais ça ne fera peut être pas écho à ce que j’ai sorti sur les deux, mais je vais peut-être tout trouvé une esthétique un peu plus psyché et mélangée, peut être les deux couleurs pour que ça fasse une sorte de l’artwork… Mais après, je sais qu’au niveau des sujets, je pense que je vais bosser la sensibilité et travailler un son en particulier. J’aimerais vraiment aller dans un délire un peu plus psyché, mais tout en restant piano trap… Je ne sais pas, trouver quelque chose d’hybride en tout cas trouver une évolution qui m’amène vers un album ».

La chanteuse, qui travaille énormément sur son style et sur son image que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans ses clips, nous a avoué avoir commencé à bosser avec une styliste. Elle nous a également confié qu’elle était en train de travailler sur un projet avec une marque, sans pour autant nous dévoiler trop de détails : « Je ne peux rien dire encore mais j’avoue que je suis sur une très, très grosse négociation avec une marque qui est très très énorme. Elle n’est pas dans la haute couture mais qui est très, très énorme, que tout le monde connait et je suis en train de gérer ça. Donc croisons les doigts pour que ça se fasse. Je sais que ça va se faire parce que justement, je suis en train gérer les croquis. Mais ça va être assez impressionnant quand ça va sortir »… Affaire à suivre !

En attendant, vous pourrez retrouver Yseult sur scène cet été dans de nombreux festivals, notamment à Solidays, pour le festival Europavox ou encore pour le Dour Festival. Elle sera également le 18 novembre au Trianon de Paris, et nous a laissé un message bien précis : « Allez achetez vos places. Vous n’allez pas regretter d’acheter vos places. Je sais qu’il y a des gens qui se mettent à découvert pour acheter leurs places. Je sais qu’il y a des gens qui vont mettre leurs enfants en mode garderie. Je sais qu’il y a des gens qui vont certainement ne pas aller à une soirée ou rater certainement un anniversaire pour venir me voir, ou alors amener tous leurs potes pour venir me voir. Donc franchement, les gars, je suis consciente de ouf! Venez, achetez vos places, ça va être trop lourd, ça va être trop beau, ça va trop stylé ! ».

Pour avoir un avant-goût d’Yseult en live, retrouver dès maintenant « Corps » en live acoustique dans nos locaux, ainsi que l’interview complète autour de son EP en podcast audio et vidéo !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence