Découvrez Julia !

Par 29/06/2020

Son premier album, « Passe… Comme Tu Sais » est sorti il y a maintenant quelques jours. Julia, la protégée de Mylène Farmer et de Laurent Boutonnat est revenue avec nous sur la création de ce disque.

© Laurent Boutonnat

Passionnée par la musique depuis l’âge de 5 ans, Julia a déjà un beau parcours derrière elle. Après avoir participé à The Voice Kids en 2015 où elle intègre l’équipe de Louis Bertignac et est malheureusement éliminée lors des battles, c’est à 16 ans que la jeune chanteuse est repérée par Mylène Farmer et Laurent Boutonnat, qui décident de lui écrire et de lui composer un album. Sorti le 19 juin dernier, « Passe… Comme Tu Sais » marque réellement le début de la carrière de Julia même si plusieurs singles sont déjà sortis depuis 2018, dont « SEXTO », le tout premier titre : « « SEXTO », c’est le premier titre qu’on a enregistré et qu’on a décidé de sortir en single parce que c’était vraiment pour nous le premier single qui était prêt à être sorti ». Composé de 11 morceaux, la chanteuse nous confie qu’il n’existe pas plus de titres que ceux qui sont sur l’album, malgré le fait qu’ils aient essayé certaines choses qui n’étaient au final que des « amorces ».

Très heureuse même si elle était un peu stressée, Julia se déclare ravie des retours qu’elle a pu recevoir, et nous avoue qu’elle était tout de même un peu impressionnée de voir l’objet en physique. Elle a d’ailleurs choisi de sortir cet opus au format vinyle, une chose que les jeunes chanteurs ne font pas tous de nos jours : « Moi j’adore le format vinyle, je trouve ça super beau. En plus celui qu’on a fait, je trouve que les photos sont super bien. Elles sont super jolies et puis mon grand-père écoutait beaucoup de vinyles quand j’étais petite alors du coup, j’en avais déjà vu. Mais oui, c’est impressionnant, c’est un peu vintage. Moi, j’aime bien tout ce qui est un peu vintage et ça revient très à la mode donc j’aime bien ». À l’intérieur de son vinyle, plusieurs photos de l’artiste prises par Laurent Boutonnat et pour le CD, un petit livret avec les paroles des chansons, d’autres photos et bien évidemment toutes les personnes qui ont participé à la conception de cet opus. Si Mylène Farmer est à l’origine des textes, c’est la vie et les sentiments de Julia qui y sont retranscrits : « Avec Mylène, on a beaucoup échangé depuis le début, depuis le début de la conception de l’album. On a beaucoup eu d’échanges, on a beaucoup parlé de ce que j’aime, de ce qui me déplaît un peu plus. Mylène, a vraiment adapté son écriture à ce qu’on s’est raconté toutes les deux. (…) Elle a su vraiment raconter ce que je voulais lui faire ressentir. En fait, elle a vraiment su me comprendre et mettre ça sur le papier. Elle a vraiment su interpréter mes ressentis, mes sentiments. Donc je pense que je n’ai pas eu grand-chose à dire parce que j’adore ce qu’elle a écrit pour moi ». La chanteuse nous confie d’ailleurs que c’était en quelque sorte comme une thérapie, et qu’elle a parfois été surprise de voir à quel point Mylène Farmer pouvait se souvenir d’un petit détail pendant une discussion. Nous lui avons demandé si voir ce travail d’écriture pouvait l’intéresser pour la suite : « J’aime beaucoup écrire. J’aimerais bien, éventuellement, dans le futur peut-être. On ne sait pas encore pour l’instant. J’ai mon premier album qui a été écrit par Mylène. Donc on verra ».

© Thomas Braut

Si le morceau « My Lonely Day » comporte quelques touches d’anglais, Julia préfère continuer à travailler en français pour l’instant, même si elle pourrait rajouter quelques touches d’anglais sur certains morceaux, sans pour autant écrire totalement dans cette langue : « Tout le monde aime un peu chanter en anglais je dirais parce que c’est une langue qui est un peu… C’est fluide on va dire, quand on chante en anglais il y a une belle musicalité à l’oreille. Moi j’aime bien, j’ai toujours aimé chanter en anglais, mais aujourd’hui, je chante en français parce que c’est ma langue maternelle que j’aime défendre. Je trouve ça très beau, en fait, parce que je n’avais pas l’habitude avant et aujourd’hui, je me rends compte que c’est une langue magnifique et qu’il faut la défendre en fait. (…) J’ai essayé d’écrire en anglais quand j’étais plus jeune, mais aujourd’hui à force de travailler avec Mylène et Laurent, c’est devenu ma langue, vraiment, et je n’ai pas envie de m’en éloigner donc j’ai écrit en français. Forcément, je me suis inspirée des textes de Mylène. Mais voilà, j’écris en français maintenant ». Si l’album ne comporte pas de collaborations, Julia n’est pas du tout fermée à cette option, au contraire : « J’aime bien l’idée des collaborations. Je trouve ça génial. J’aime bien les artistes qui font ça. Après, j’aime beaucoup, j’aime énormément d’artistes donc pourquoi pas? Peut-être un jour oui, c’est quelque chose que j’aimerais beaucoup ». Si elle ne nous a pas donné de noms, elle se dirigerait cependant vers un artiste français… Affaire à suivre ! Elle nous a également expliqué les différentes étapes de composition de son album : « Tout d’abord, Laurent compose la musique, après Mylène écrit les textes et moi je pose ma voix sur la musique avec les textes de Mylène. Et après, il y a beaucoup de travail forcément sur les titres, ce n’est pas fini d’un coup. Mais en général, c’est un peu ça la continuité des choses. C’est vraiment Laurent, Mylène, moi, et après ça se perfectionne on va dire ».

Il y a quelques jours la jeune artiste a fait découvrir son album à ses fans, lors d’une session d’écoute : « C’était génial. C’était vraiment génial. Moi, j’étais très, très émue. J’ai failli pleurer, surtout de voir que des personnes viennent pour écouter mon album. Ça me fait très plaisir ». Elle nous a également parlé des retours qu’elle a eus : « On a eu de très bons retours sur « 9 Vies », ça je le sais. Après j’ai vu beaucoup de choses sur Instagram, des petites stories et voilà. Et « Utopie » aussi, donc je savais que c’était des titres qui allaient plaire, je pensais en tout cas, mais voilà, j’ai de très, très bons retours. Donc franchement on est super contents et je suis super contente »

© Laurent Boutonnat

Si Julia a fait de la danse quand elle était plus jeune, elle a repris cela plus intensément lors du tournage de son clip « SEXTO » avec Alizée : « Alors j’ai déjà fait de la danse. J’ai fait de la danse classique pendant trois ans ou deux ans. J’étais petite. J’ai fait de la danse moderne pendant un an et je me suis rendue compte que ce n’était pas trop fait pour moi. Et après du coup, j’ai repris la danse pour le clip de « SEXTO » avec Alizée. Forcément, j’avais besoin d’un peu d’entraînement, mais ça s’est bien passé, enfin je crois ! ».

Plusieurs titres en live acoustique sont également à retrouver sur les réseaux sociaux de la chanteuse, un exercice qu’elle aime tout particulièrement : « Moi, j’aime bien. Déjà, j’ai l’habitude un peu de chanter en acoustique avec de la guitare parce que mon père faisait de la guitare quand j’étais jeune. Et il en fait encore d’ailleurs. Il m’accompagne sur des titres de mon album mais voilà, pour rigoler en famille. Mais oui, moi, j’adore. Comme au piano d’ailleurs. Je trouve que l’acoustique, c’est vraiment beau. Il n’y a pas d’autre mot ». Malheureusement il n’y a pas de concerts prévus pour l’instant, Julia étant vraiment concentrée sur la sortie de son album. Si elle pense déjà à la mise en scène de ses concerts, une salle la fait rêver : l’Olympia. Peut-être pour bientôt ?

Découvrez dès maintenant le clip de « Et Toi Mon Amour » et écoutez ce titre de Julia sur Hotmixradio New !

Non classé

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence