VSO en interview et live !

Par 08/10/2020

VSO

Après leur album « Adrénaline » sorti en mars dernier, le groupe VSO est de retour avec une mixtape, intitulée « Pool Party ». À cette occasion, ils sont venus nous la présenter le jour de sa sortie et ont interprété « Midi Mode » en live acoustique dans les Instants Privilégiés.

Piscine, cocktails, filles, soleil c’est le minimum pour VSO dans ce projet solaire et original de 12 titres, surprenant de fraîcheur et de richesse musicale. Vinsi, Pex et Alien forment le groupe VSO et viennent de sortir leur mixtape, « Pool Party » : « Ça fait toujours plaisir de sortir un disque. C’est un moment où il y a un peu d’émotion, généralement une petite gueule de bois aussi. En plus il y a toujours des événements bizarres quand on sort un disque. La dernière fois il y a eu un confinement national, là je crois qu’il y a eu des attaques à la machette dans Paris, je crois qu’il va falloir qu’on arrête de sortir des disques ! ». Ils nous ont également raconté comment s’était passé leur confinement et comment ils avaient débuté le travail sur cette mixtape : « On a été confinés chacun de notre côté mais dans le sud de la France et on faisait du son dans notre chambre, chacun de son côté. On s’est dit à la fin du confinement il faut qu’on se retrouve et qu’on aille faire du son ensemble. Ça a été très instinctif et je crois qu’une semaine après le déconfinement on est parti s’isoler dans une villa dans le sud pour créer « Pool Party ». Ce n’était pas prévu à la base mais on s’est dit que comme on a pas pu défendre « Adrénaline » sur scène, le meilleur moyen de reprendre c’est d’aller faire du son ensemble et de bosser sur un nouveau projet ».

Sur cette mixtape, 12 titres sont disponibles. Nous leur avons demandé s’ils avaient travaillés sur plus de morceaux : « On fait toujours plus de titres que l’on en met parce qu’il y a des sons finalement on aime moins après et d’autres que l’on ne termine pas. Tu as beaucoup de sons où il y a juste un refrain avec un premier couplet et derrière on décide de ne pas aller jusqu’au bout. Ça reste quand même un son parce qu’il y a un refrain mais on est pas allés jusqu’au bout donc ça ne se retrouve pas dans la mixtape. Et il y en a quelques-uns où lorsqu’on compare avec ceux qui sont dans la mixtape, on s’est dit qu’ils étaient moins bons donc on ne les a pas sortis. On a pris les meilleurs, ceux qu’on préférait tous les trois et en faisant aussi écouter à quelques personnes de notre entourage et les titres qui ressortaient le plus on les a mis dans la mixtape. C’est pour ça qu’on a choisi ce terme pour ce disque ». Ils nous ont également décrit comment le choix des titres a été fait et pourquoi l’album porte si bien son nom : « Chaque titre de «  Pool Party » a été validé au bord d’une piscine. On a fait ça au bord d’une piscine et on écoutait tous les soirs dans le bon contexte. Comme on est tellement contents de faire la fête autour de la piscine en écoutant les morceaux le soir, on travaillait super bien la journée pour avoir un prétexte pour boire un coup le soir ».

Le groupe nous a également expliqué comment il choisissait les singles qu’il souhaitait mettre en avant et cela passe notamment par le retour de leur entourage, mais aussi leur sentiment sur les différents morceaux de l’album. Pour certains titres comme « Midi Mode », c’était une évidence : « On voulait le sortir avant les arrangements et quand on a fait la nouvelle version c’était vraiment évident. C’était le plus gros single de l’album et c’est aussi ce qui nous caractérise. C’est ensoleillé, c’est un peu frais ». Pour illustrer ce titre, un clip a été tourné en plan séquence. Ils nous ont raconté comment ils ont eu cette idée : « Pour cette mixtape on est revenus au début car en plus on est co-producteurs. Quand on s’enregistre on loue une villa, on part dedans, on s’enregistre nous-même. C’est pareil pour les clips, la pochette c’est moi qui l’ai faite et le clip c’est nous qui l’avons réalisé. On s’est dit, pourquoi ne pas le faire en plan séquence parce qu’on ne voulait pas que ce soit un montage. « Midi Mode » c’est un truc figé dans le temps, il ne faut pas que ça s’arrête, on plane quoi. C’est pour ça, c’était parfait pour le représenter. On l’a réalisé vers chez nous, dans le jardin d’un château, on nous a gracieusement prêté l’endroit, on a ramené nos potes et on a essayé de faire un truc ambiance, un peu loufoque mais à la fois bon délire, ensoleillé avec de belles couleurs ».

La veille de la sortie, une release party a été organisée à Paris, l’occasion de présenter l’album devant un petit nombre de spectateurs : « C’était très bien, c’était peut-être le dernier concert avant un petit moment d’ailleurs. C’était super, ça faisait longtemps qu’on était pas montés sur scène et ça nous a fait un bien fou. Et même après en parlant avec les gens qui étaient présents, eux aussi ça leur a fait du bien de refaire un concert car ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas vu des gens sur scène donc ça a été vraiment un plaisir mutuel. Trop bonne ambiance, on a bien fait la fête ».

L’intégralité de l’interview avec VSO est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo, tout comme le live acoustique de « Midi Mode » !

 

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence