Louis Chedid nous parle de son album

Par 09/10/2020

Son dernier album est sorti fin février. Aujourd’hui Louis Chedid a enfin pu reprendre le chemin de la scène et présenter cet opus au public. À cette occasion, il est venu nous parler de son retour sur scène et de l’accueil reçu sur les premières dates et nous a également proposé sa playlist idéale, à retrouver mardi sur Hotmixradio Frenchy.

Louis Chedid fait partie des chanceux qui ont pu reprendre le chemin des concerts. Après un spectacle à Forges-Les-Eaux, le chanteur est venu nous parler de son ressenti face au public : « Je devais partir en tournée au mois de mars et le 13 mars il y a eu l’annonce du confinement, tout s’est arrêté, on était en pleine répétition. J’étais à une semaine du début, ça a été vraiment une grosse frustration. Heureusement j’ai un producteur qui a bien manoeuvré, qui a reporté tous les concerts et donc depuis le 25 septembre je suis reparti, jusqu’à presque l’automne 2021. Il y en a encore pour un an de concerts, il y en a pas mal, environ 70. Je suis très heureux et le fait de retrouver les gens sur les premiers concerts que l’on a fait c’est très émouvant parce que je ne savais pas comment ça allait se passer avec les masques sur le visage. J’ai l’impression que ça décuple la ferveur des gens dans le sens où eux aussi ont été frustrés de ne pas sortir, de ne pas aller aux spectacles depuis des mois. Ça décuple l’envie de témoigner du plaisir d’être là, les gens se lèvent, les gens chantent, dansent, bougent. C’est très chaleureux ». Une occasion pour lui de retravailler les morceaux les plus anciens et de les adapter pour leur donner une nouvelle jeunesse en live : « Il y a certaines chansons comme « Ainsi-Soit-Il » où c’est vraiment une nappe de synthé qui sont difficiles à changer mais par exemple « On Ne Dit Jamais Assez Aux Gens Qu’On Aime Qu’On Les Aime » qui est une chanson plus acoustique et guitare voix, évidemment elle est jouée par d’autres gens que sur le disque c’est autre chose. C’est le fait de la chanter sur scène aussi, il y a l’image, il n’y a pas que le son et la voix. Et puis ce qui est intéressant aussi c’est de mélanger les chansons anciennes – et il y en a des très anciennes qui ont 40 ans – avec les nouvelles et d’arriver à faire quelque chose qui soit cohérent. C’est aussi un travail sur lequel on réfléchit avant mais c’est ça aussi qui est intéressant, c’est de mélanger tout ça, l’oeuvre, et de choisir les chansons qui vont être bien avant et après la nouvelle. C’est très excitant à faire ».

Sur ce nouvel album, sorti 7 ans après l’opus précédent, Louis Chedid évoque le thème de l’amour et propose un disque tourné vers les autres. Au final, sa sortie, quelques jours avant le confinement est plutôt bien tombée : « Quand j’ai sorti le premier single qui est « Tout Ce Qu’on Veut Dans La Vie » c’est que l’on s’aime, que l’on s’embrasse etc, quelques semaines après on était avec des masques. Les gens ont pris cette chanson comme une chanson d’espoir sur des choses qui au moment où c’est sorti étaient plus difficiles à vivre. Les gens se sont énormément appropriés cette chanson au point que sur les premiers concerts que j’ai faits, j’étais très étonné car je faisais la chanson et les gens la chantaient tout seuls. Je dis toujours que le passé ne m’intéresse pas, j’ai fait des disques, il y a des chansons connues etc mais ce qui m’intéresse c’est le nouveau, le nouveau disque. De faire le meilleur disque possible. Après j’y arrive ou je n’y arrive pas c’est autre chose. Mais quand je fais un nouveau disque, l’idée c’est faire le meilleur disque possible. La barre est de plus en plus haute et je suis très heureux quand je fais quelque chose comme cette chanson-là qui quand je fais les accords à la guitare, les gens la chantent. Et c’est ça qui fait un classique. Ça veut dire que ce que je fais reste actuel, que les gens se l’approprient. C’est mon objectif, c’est de faire des choses qui me garde actuel ». 

Avec une carrière comme la sienne, il nous paraissait normal de lui demander s’il avait encore des rêves qu’il n’avait pas forcément réalisés. Au-delà de rêves, Louis Chedid a de nombreux projets qu’il souhaiterait faire aboutir dans les années qui viennent : « Oui j’ai plein de choses, je dois faire un album piano-voix avec un grand pianiste qui s’appelle Yvan Cassar que j’adore et avec qui j’ai travaillé, qui a joué avec plein de gens, avec Hallyday, Mylène Farmer, avec Roberto Alagna, il fait de l’opéra aussi, c’est un pianiste extraordinaire. On doit faire un album piano-voix de mes grands titres, ça m’excite beaucoup. J’ai une comédie musicale que je dois faire pour 2022 et puis parfois on me propose des choses comme faire l’acteur, des choses que je n’ai jamais fait et ça m’amuse. J’ai aussi écrire un livre, j’aime bien faire des choses, j’aime bien créer ».

 L’intégralité de l’interview avec Louis Chedid est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo ! Et retrouvez également sa playlist idéale sur Hotmixradio Frenchy, mardi, dès 18h !

Les interviews

Actus précédentes

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence