Découvrez Adeline Lovo

Par 17/11/2020

Son premier EP « Au Sommet » est sorti à la fin de l’été : Adeline Lovo, qui a séduit le public avec ses reprises de « Yeux Disent », « Elle Pleut » ou encore « Pierre, Feuille, Papier, Ciseaux », est venue nous en parler sur Hotmixradio.

C’est tout sourire qu’Adeline Lovo est venue nous rendre visite dans nos locaux pour nous présenter son EP, « Au Sommet », le premier de la jeune chanteuse. Elle nous a raconté ses débuts : « J’ai commencé la musique quand j’étais petite et je suis allée au Conservatoire quand j’avais 6 ans. Ils m’ont laissé choisir un petit instrument, c’est les éveils où tu choisis un instrument et il y avait tout sauf le piano. Et j’ai dit je prends le piano ! Du coup, je fais du piano depuis mes 6 ans et j’ai commencé à chanter quand j’étais au collège ». Au Conservatoire, Adeline a surtout appris le solfège : « Je n’y suis pas restée longtemps parce que j’habitais en Normandie à ce moment-là et après j’ai beaucoup déménagé. Je me suis réinscrite au Conservatoire et après c’était juste dans des écoles de musique, piano… Et au final, après vu que je déménageais trop c’était compliqué de trouver un bon prof car il faut avoir un feeling avec la personne. Donc je me suis dit tant pis, j’apprends toute seule et du coup, à partir de mes 15 ans jusqu’à maintenant, j’ai appris toute seule, je me suis débrouillée avec internet, les partitions et vu que j’avais fait beaucoup de solfège, j’avais les bases, voir plus donc ça m’a aidé ». Le premier titre qu’elle a su jouer au piano ? Le Prélude de Bach. À savoir que dans sa famille, il y a beaucoup de musiciens, ses cousins jouant de la guitare et son papa faisant du piano : « Il jouait beaucoup quand j’étais petite. J’ai essayé la guitare, mon papa m’en a acheté une il y a un an et j’ai essayé avec YouTube mais c’est trop dur, j’ai l’impression d’avoir des trop petites mains. Je ne pense pas que ce soit une question de taille de mains, je ne sais pas je n’arrive pas. On était à Quiberon pour un séminaire et j’ai appris un début de youkoulélé et on m’a dit que ça pouvait être un tremplin pour la guitare donc autant faire du youkoulélé et ensuite de la guitare pour que ce soit plus facile ».

Sur son EP, Adeline Lovo a fait 6 covers : « Les reprises on les a choisi déjà en fonction de ce que j’écoute et il y a aussi les textes, par exemple « Le Cordon » c’était un très beau texte. J’ai écouté et c’est vrai que de base moi, ce n’est pas mon style. C’est vraiment rappé et je me suis demandée comment je pouvais interpréter ça. On m’a dit tu n’écoutes pas la musique, tu prends juste le texte. C’est vraiment en fonction de ce que j’écoute, Lomepal il fallait que ce soit dans l’EP car c’est ce qui m’a fait connaitre et pareil, 47ter, tout ça c’est des groupes que j’écoute de base. J’adore interpréter c’est ce que je fais depuis que je fais des vidéos sur Twitter ou Insta. J’adore ça ». Dès le début, mettre des titres originaux était une évidence : « On s’était déjà dit qu’on allait mettre des titres originaux dessus après on ne savait pas quoi, on était d’abord axé sur les reprises. « Au Sommet » c’est Jérôme qui m’a proposé cette musique et on l’a réinterprété et pour « Abandonne » ça a été beaucoup plus long le processus d’écriture car ça parle vraiment de mon histoire. Je me suis entretenue longtemps avec Sandra Nicolas, c’est celle qui a écrit les paroles et je lui ai raconté toute mon histoire. On s’est revues en studio elle m’a dit j’ai un titre pour toi dis moi ce que tu en pense. Il y avait des petits trous, j’ai un petit peu participé et j’ai donné mon avis ». Quelques jours avant cette interview, Adeline Lovo a participé à un séminaire, où elle a pu commencer l’écriture de ses propres titres, dont l’un sur son enfance, où elle s’adresse à ses parents. Les prémices d’un premier album, qui est en préparation, même si aucune date de sortie n’est fixée pour l’instant. Ce que l’on sait cependant, c’est que le piano sera probablement l’un des instruments de base de cet opus : « Je peux m’accompagner très facilement vu que j’en joue. La semaine dernière quand on a écrit et composé, ça partait toujours du piano, donc je pense qu’il y aura beaucoup de piano dans cet album ». La jeune chanteuse attend d’avoir bien avancé sur ce premier projet avant de proposer des duos à d’autres artistes. Si on évoque une collaboration de rêve, elle nous parle tout de suite de Billie Eilish, sa chanteuse préférée, et une salle de rêve, l’Olympia, pour avoir son nom écrit avec les mythiques lettres rouges, pourquoi pas accompagnée de membres de sa famille à la guitare. De beaux projets pour cette jeune artiste, dont vous pouvez découvrir le clip de « Pierre, Feuille, Papier, Ciseaux » ci-dessous.

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence