Kimberose en interview et live sur Hotmixradio

Par 01/03/2021

Quelques semaines après la sortie de son deuxième album, « Out », Kimberose nous a rendu visite en studio pour nous parler de ce projet où elle entame une aventure non plus en groupe, mais en solo, et pourtant plus entourée qu’auparavant. Elle nous a également fait le plaisir de nous interpréter son premier single, « Back On My Feet », en live acoustique.

C’est trois ans après un premier album que Kimberose est de retour sur le devant de la scène avec son deuxième opus, « Out », qui marque l’évolution de la chanteuse au fil des années : « J’ai la sensation d’avoir beaucoup grandi sur les routes avec ce premier album, d’avoir davantage peut-être appris à me connaître aussi, autant personnellement que musicalement. J’ai vraiment la sensation de revenir avec un album qui me ressemble encore plus que le premier » nous a t-elle déclaré. Un deuxième album qui est cette fois-ci en solo, et non plus en groupe, et pour lequel elle a décidé de garder le même nom : « C’était une évidence Kimberose, je pense que d’une certaine manière, ça a toujours été moi. Ce sont mes prénoms aussi. C’est quelque chose que j’avais besoin de continuer et de le reprendre en solo, pour moi, en tout cas, c’est lui donner davantage d’authenticité. Je suis très superstitieuse et je crois beaucoup au destin. Et je pense que ça faisait partie de l’écriture de mon chemin ». Elle nous a expliqué l’origine du nom de cet opus, « Out », qui symbolise la liberté : « C’est mon premier album en solo, c’était aussi pour moi reprendre une forme de liberté aussi artistique. « Out », c’est le dehors et le dehors, c’est l’air. Quand on sort, on trouve de l’air. On trouve aussi d’autres rencontres. On rencontre d’autres gens. Il y avait aussi cette notion du coming out, le coming out si on résume ce que c’est, c’est un moment où quelqu’un dit à des proches qui il est vraiment. Et pour moi, cet album, c’est un peu ça. C’est un peu me raconter davantage et me rapprocher encore plus d’une certaine authenticité dans mes choix artistiques et musicaux ». Kimberly a été en effet très entourée de nombreux collaborateurs pour cet opus, dont son frère : « C’est une personne dans ma vie personnelle qui est très, très importante, mais aussi maintenant dans ma vie artistique. C’est quelqu’un qui m’inspire et j’ai beaucoup appris à écrire à plusieurs. C’était un nouvel exercice auquel j’ai vraiment pris goût ».

Si l’album précédent était plus soul et jazz, celui-ci reste dans ces tonalités, mais de nouvelles inspirations et influences se sont ajoutées à son procédé créatif : « Les musiques, les références qu’on peut entendre dans cet album, c’est des musiques que j’aime, des musiques qui font partie de moi. On a beaucoup parlé de soul sur le premier album, mais moi, j’adore la soul bien sûr, mais j’aime aussi d’autres styles musicaux qui appartiennent à mon enfance, comme le gospel. J’aime beaucoup les voix. J’aime beaucoup quand les gens chantent ensemble les chœurs, ça me tenait à coeur d’en avoir sur cet album. Les cuivres aussi j’en rêvais depuis longtemps. Faire un clin d’oeil au reggae aussi, ça m’a fait du bien puisque le reggae, c’est une des musiques de mon enfance aussi. Ma mère en a beaucoup écouté ».

Lors de la composition, la chanteuse écrit sur son téléphone ou son carnet différentes idées, avant de travailler plus en profondeur sur les textes. Si on peut retrouver 14 titres sur l’album, elle s’était à la base mis un objectif de 50 morceaux pour pouvoir ensuite faire le choix : « Je voulais avoir 50 démos. Alors c’est vrai que quand j’ai commencé à écrire, à composer, je me suis dit bon, 50, c’est quand même beaucoup. Au final, je me rends compte que je suis quand même allée jusqu’à 30, ce qui est quand même beaucoup. Moi, j’aime les, j’aime les albums généreux aussi. Et puis, c’est de plus en plus rare et j’aime bien ne pas faire comme les autres aussi ». Si elle parle des doutes que l’on peut avoir, de notre vulnérabilité et du fait de ne pas toujours aller bien sur « Weak And Ok », elle nous a confié néanmoins ne pas avoir eu de doutes lors de la création de l’album. D’ailleurs, le titre « By The Sun », co-écrit avec Sofiane Pamart a été écrit en moins de 5 minutes ! Quant aux morceaux qui n’ont pas passé le cap de l’album, ils pourront revenir sous la forme d’une nouvelle chanson ou être interprétés en live.

Kimberly s’est également impliquée sur tout l’aspect visuel autour de cet opus : « C’est quelque chose qui a énormément changé par rapport au premier album et c’est aussi une grande source de satisfaction pour moi, car c’est quelque chose que j’aime, j’aime travailler les visuels. Je travaille en binôme avec un garçon qui s’appelle Clément Dezulus, qui est mon DA et qui est extrêmement talentueux. J’aime prendre part à tout ce qui est visuel dans mon projet. Je débute un peu mais je me rends compte du plaisir que ça me procure et c’est quelque chose qui me passionne, presque autant que la musique ».

L’interview complète de Kimberose est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo, ainsi que son incroyable live de « Back On My Feet » en version acoustique dans nos studios !

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence