Découvrez Tsew The Kid !

Par 29/03/2021

Après une première mixtape très réussie, Tsew The Kid est de retour aujourd’hui avec son premier album, « Ayna ».

C’est quelques jours avant la sortie de son opus, dans les locaux de sa maison de disques que nous avons rencontré le jeune artiste de 24 ans. Nous lui avons bien évidemment demandé comment il se sentait quelques jours avant que le public ne découvre son premier disque : « On a toujours la pression mais c’est une bonne pression. C’est ce qui me permet d’être le plus carré possible avant que ça sorte ». C’est le titre « Wouna », extrait de sa première mixtape, à en quelque sorte fait décoller sa carrière : « Je pense que ce son là il a quand même marqué mon petit début de carrière, notamment au niveau de comment les gens ont réagi ». Un titre qui est d’ailleurs certifié disque d’or et très apprécié de sa très grande communauté de fans, qui aura dû attendre seulement un an entre cette première mixtape et ce nouvel album, qui raconte tout ce qu’il s’est passé dans sa vie personnelle : «  J’ai vraiment ressenti le besoin de faire un album. Du coup, toute ma vie s’est articulée par rapport à ça. Au niveau de ma vie personnelle, je sentais que j’avais besoin de sortir un album, avoir vraiment un recueil de sons qui résument bien toutes mes expériences personnelles pendant cette année ». L’artiste, qui parle beaucoup de sa famille dans ses morceaux, a choisi d’ouvrir son disque par « Maman M’a Dit », comme une transition avec sa mixtape « Diavolana » : « C’est quand même un sujet qui me touche, notamment ma mère, avec qui j’ai une relation assez fusionnelle, du coup, je sentais que c’était obligatoire que j’ouvre mon album avec un son qui parle de ma mère ».

S’il a fait plus de quarante titres, le choix pour les 18 morceaux de l’album a été fait avec son équipe afin de choisir les morceaux « les plus fluides et cohérents ». Quant aux morceaux qui ne sont pas sortis, il nous confie qu’il verra au feeling ce qu’il en fait. Un fait nous a marqué à l’écoute de l’album, c’est lorsqu’on lit le tracklisting dans l’ordre, on peut voir une petite histoire, qui est elle-même résumée dans l’outro de l’album : « J’ai réécouté mes sons et je me suis rendu compte que je retraçais vraiment toute mon année et je pouvais les mettre dans un certain ordre pour que ça retrace vraiment l’histoire que j’ai vécu. C’est un peu la magie de l’album je pense, c’est que c’est arrivé aussi un peu spontanément et ça a pris tout son sens de faire ça ». À noter qu’à l’intérieur de l’album, Tsew The Kid fait un clin d’oeil à ses origines en intégrant quelques mots en malgache, l’occasion pour nous de savoir s’il aimerait faire un morceau intégralement dans cette langue : « Il faudrait que j’apprenne à parler couramment. Quand j’étais petit, je parlais couramment. Aujourd’hui, je ne parle plus parce que quand je suis arrivé en France, mes parents ne me parlaient plus malgache. Mais ouais c’est un de mes souhaits, on verra avec le temps, mais pour l’instant, je cale que des petits mots c’est très bien ».

L’artiste a réalisé deux collaborations, avec Lefa et PLK : « De base, c’est deux artistes avec qui je voulais faire un feat. Du coup avec Lefa ça s’est passé directement en studio, spontanément, on a fait le son pendant l’après-midi il me semble. C’était très cool, c’était très pro, on était là pour faire un son efficace et je pense que ça a bien matché et bien marché. Et pour PLK on s’était vus une première fois en studio, on avait fait un premier son, pareil, un peu dans la même ambiance que Lefa où on s’est dit vas-y on fait un truc efficace. Et au final après on s’était dit qu’on pouvait faire mieux du coup, on s’est envoyés des maquettes, je lui ai envoyé des maquettes et on a bien matché sur une des maquettes que j’avais envoyé. À partir de ça, il a fait son couplet, c’est comme ça que le son est né ». Une expérience qui lui a appris beaucoup : « En vrai, ça change parce que c’est la première fois que – entre guillemets – je fais des feats avec des plus gros. C’est une autre façon de bosser, c’est une autre façon de voir les choses. Moi, ce que j’ai bien aimé, c’est que ça tire beaucoup vers le haut parce que tu te rends compte que les gars comme ça, ils sont là pour faire des trucs efficaces tout en restant eux-mêmes et en faisant de la bonne musique. C’est ça que j’ai bien aimé ». Il nous a également expliqué comment il travaille sur la composition des morceaux : « J’arrive en studio. D’abord, j’aime bien discuter, tout le temps discuter, essayer de cerner un peu mon mood, le mood du beatmaker aussi. Et puis après, on fait par rapport à ça. Un mood va me faire penser à une mélodie, à une note. Pareil pour lui après, on accorde nos violons et c’est comme ça que l’instrumentale sort. Et à partir de ça, après, j’écris le texte, je fais une petite top line et ça part. Mais le plus important, c’est que ça reste fluide en studio. On est là pour faire de la musique, mais sans attendre. On retranscrit tout ce qu’on a en tête, toutes nos pensées qui sonnent en fait on les retranscrit en musique et après en général ça donne des petits sons sympas ».

Parmi nos titres préférés, « Dis-Moi », qui dégage une vraie émotion et où on entend même le chanteur pleurer. Il nous confie l’avoir enregistré en une prise : « Je t’avoue que sur celui-là, il est très particulier parce que déjà j’ai pleuré dans le son et je ne pouvais pas pleurer deux fois ! One shot direct en studio, c’était la meilleure session studio de toute ma vie de part sa spontanéité et l’énergie qu’il y avait dans la salle à ce moment-là. C’était vraiment très fort. Et ce qui est trop cool, c’est que même l’ingénieur son dans le studio, au moment où tout se passait…. En fait tout le monde était en symbiose du coup, il avait capté qu’il ne fallait pas me stopper à ce moment-là ».

Pour en savoir plus sur l’importance du piano dans la musique de Tsew The Kid, sur son clip Ailleurs ou sur les concerts et la formation qu’il aimerait avoir, vous pouvez regarder l’interview sur YouTube ou l’écouter dès maintenant en podcast audio. Et découvrez, si ce n’est pas encore fait le titre « Plus Rien » sur Hotmixradio New !

Les interviews

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence