À la découverte de Julien Voulzy

Par 13/10/2021

Après « Imparfait » et « Ainsi », Julien Voulzy a sorti son premier album, « Alpha », il y a quelques jours. Un premier opus qu’il a écrit et qui a été réalisé avec l’aide de son ami d’enfance, Matthieu Chedid.

Un premier album après six ans de travail

C’est à l’occasion de la sortie de son premier album que Julien Voulzy nous a accueilli chez lui pour nous parler de ce projet. « Ça me fait tout drôle. Je suis content qu’il sorte, je suis très heureux », nous confie-t-il. « On a commencé ce projet il y a six ans en s’amusant avec Matthieu. D’un seul coup, c’est devenu quelque chose de concret. On avait beaucoup d’idées et donc à chaque idée, on s’est dit on va faire ça, on va faire ça. Ça a mis à chaque fois six mois parce que les sorties d’albums, c’est toujours un peu spécial. À chaque fois, ça nous mets six mois dans la vue et le confinement aidant fait qu’on s’est retrouvés là alors qu’il aurait pu sortir il y a trois ans et demi ou quatre ans ».
Son univers ? De la pop cosmique. Il nous explique comment il a trouvé son style : « Je compose plein de choses, j’adore faire du reggae, j’adore l’électro. J’adore la pop, j’ai été élevé à plein de choses et notamment les Beatles, et je me suis toujours demandé comment ils faisaient pour faire des mélodies pareilles. C’est ça qui est en moi, toujours ces mélodies, même si je devais faire des styles différents comme du reggae, j’ai ce truc mélodique en moi, donc c’était assez simple. Et puis pop cosmique, ça, c’est avec Matthieu. Il a dit : « voilà, on va faire des chansons, mais il faut que ça ressemble à des classiques. Et puis, on va mettre ça avec de l’électro parce que c’est assez spatial, avec tous les synthés et les machines et tout de suite, on va dans des couleurs, des climats spatiaux » ».

L’album s’appelle « Alpha », en lien avec le personnage incarné par Julien Voulzy : « Je parle d’étoiles tout le temps, j’adore les avions, j’adore l’espace, j’adore tout ce qui nous entoure, les gens, les sciences humaines. C’était très évident que je m’appelle Alpha ».

Un travail collaboratif avec Matthieu Chedid

Si Matthieu Chedid a réalisé ce premier album, celui-ci a également fait partie intégrante du projet. Il nous raconte comment tout a commencé : « On s’est retrouvés un jour chez lui. Il m’a dit : « tiens, tu ne veux pas dormir à la maison » et puis, le lendemain, on est allés manger quelque part au soleil. Je lui ai fait écouter cette première chanson et c’était « Imparfait ». Ça nous a conditionnés sur tout le reste, parce qu’évidemment, il y avait les étoiles et puis il me disait dans ce monde à présent, qu’est-ce qu’on fait dans ce futur imparfait ? Que ce soit en amour, que ce soit sur l’écologie, que ça soit sur nous, l’avenir des hommes, sur ce qu’on fait de bien du mal, nous, l’art, tout ce qui nous entoure, tout est imparfait. Nous, les hommes, quand tu regardes une personne, c’est ce n’est jamais symétrique. Et la vie, elle est comme ça. Donc, on est partis là dessus ».

Il nous explique comment ils ont travaillé sur les titres : « On a travaillé que trois heures chaque morceau et ce que tu écoutes sur un CD, c’est trois heures de taf et on les gardent. Et après, on a eu à les mixer ». Si dix titres sont à retrouver sur l’album, treize étaient prévus à la base. Julien Voulzy nous confie que vous pourrez sans doute les retrouver soit sur une réédition soit sur scène, en live. En parlant de la scène, on a voulu savoir ce que cela allait donner en live : « J’ai fait les premières parties de -M- et quand je commençais à faire « Emilie » ou d’autres morceaux tu te dis dans un endroit comme ça, ça va être dingue. « Alpha » c’est vraiment fait pour ça, on dirait presque un morceau de fin de concert. Il y a un morceau qui n’est pas dans les dix premiers morceaux de l’album mais qui sera peut-être dans une réédition. Un morceau comme « Betty », ça, tu sais que sur scène, ça va chier ! Si tu ne te rates pas, tu vas prendre ton pied. Et puis Matthieu, il a cette science de ce truc-là. Il est dans l’énergie, que ce soit en studio, dans la vie ou alors sur scène, c’est vrai que sur scène, il est imbattable. C’est le meilleur pour moi ».

S’il n’y a pas de collaboration sur l’album, -M- a posé ses voix sur quelques morceaux dont « Vertical » et « Alpha ». Pour Julien Voulzy, qui adore l’espace et les étoiles, nous lui avons demandé s’il aimerait faire un concert dans l’espace pour présenter cet opus : « J’aurais adoré que Thomas Pesquet le chante, le diffuse pour moi dans l’espace. Parce qu’en plus, moi qui m’appelle « Alpha » depuis six ans maintenant, lui depuis six mois, je n’étais pas au courant mais sa mission s’appelle Alpha. Donc je me suis dit que ce serait génial qu’il l’écoute là-haut et qu’il me fasse un petit coucou. Ça n’arrivera sans doute pas, mais j’aurais adoré ».

L’album de Julien Voulzy est disponible de partout, et vous pouvez écouter son titre « Ainsi » sur Hotmixradio New !

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence