À la découverte de Romane

Par 14/11/2021

Elle s’appelle Romane, elle a 23 ans et elle a sorti son premier EP, « I Know », composé de 4 titres et à notre avis, une belle carrière s’annonce pour elle ! L’artiste a su nous convaincre avec son premier titre, « Fantasy » et a confirmé l’essai avec cet EP. L’occasion pour nous de la rencontrer afin d’échanger sur ses débuts, cet EP et ses projets à venir. 

Ses débuts dans la musique

C’est à l’âge de 7 ans (eh oui !) que Romane a commencé à écrire ses premiers titres : « C’est venu naturellement, je ne suis pas posée de questions. J’ai volé une guitare à ma sœur et ça a commencé à peu près comme ça. Naturellement, je me suis mise à vouloir jouer de la guitare et vouloir faire de la musique. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire des chansons et tout de suite en anglais je ne sais pas pourquoi. Je crois que c’est mon environnement ». C’est lors de l’adolescence, à la fin du collège que l’artiste a su qu’elle voulait faire ça de sa vie : « J’ai commencé à envoyer des maquettes à des maisons du genre Sony, vraiment des grosses boîtes. C’était un peu innocent et naïf de ma part à cette époque. Mais je me disais je vais être chanteuse ». Romane a quand même poursuivi ses études et a passé son bac avant d’entamer une fac de droit, puis d’annoncer à ses parents qu’elle souhaitait arrêter ses études : « J’ai fait une année de droit qui était super intéressante, j’ai appris plein de choses, mais à la fin, je me suis dit est-ce que ça vaut le coup de continuer alors que tu sais pertinemment que ce n’est pas ta passion et la réponse était non. Naturellement, je j’ai annoncé à mes parents que je ne retournerai pas à la fac et la nouvelle a été plutôt bien accueillie dans le sens où j’ai un peu imposé mon choix, il n’avait pas vraiment le choix. Je voulais tenter ma chance et ce n’était pas grave parce que je n’avais que 19 ans ». 

Une signature chez Un Plan Simple et une rencontre avec Dan Black

C’est en cherchant sur internet que Romane a trouvé son label, en continuant d’envoyer ses maquettes, dont « I Know », qu’elle a enregistré avec l’aide de son cousin en Allemagne, à Stuttgart. « J’étais sur Paris quand ils m’ont répondu et je suis partie les voir à leur bureau. On a échangé, on a discuté de plein de choses. Ils ont dit qu’ils étaient tombés sous le charme de mon univers. C’était vraiment la première fois que j’entendais on va te faire travailler, on va voir ce que ça donne parce que les autres réponses que j’ai eues c’était plus on attend que ce soit plus développé. C’était la première fois que je rencontrais une équipe qui allait m’aider à développer justement ce projet que j’avais. On a commencé comme ça, ils m’ont mis à droite, à gauche, avec différents artistes producteurs pour de l’écriture, de la composition, voir là où on pouvait aller ».

C’est ainsi que Romane a fait la rencontre de Dan Black, avec qui elle a travaillé sur le premier single, « Fantasy » : « J’avais un peu d’appréhension, je me suis dit bon, le mec en place dans le milieu, c’est quand même un monstre. Il a fait pas mal de hits des feats avec des artistes internationaux, j’étais un peu impressionnée, mais au final, il m’a super bien accueilli. C’est un mec super gentil et donc du coup, le feeling s’est fait naturellement. Il parle anglais, il parle français aussi mais on parle anglais quand on est ensemble. On a discuté et changé sur nos goûts musicaux. Et du coup, une fois qu’on a composé « Fantasy », on s’est dit qu’on allait bosser ensemble et ça a commencé comme ça ». Romane a ensuit été signée sur le label et a poursuivi l’écriture et la composition de son EP avec Dan Black. Parmi les choses qu’elle a apprises à ses côtés : savoir trouver sa ligne directrice et apprendre à être plus précise dans son écriture et dans sa composition. En effet, Romane écrit principalement à propos de choses qu’elle a vécues : « C’est vraiment hyper personnel. Après, je sais que je peux écrire sur un sujet qui me touche personnellement, auquel je vais pouvoir m’identifier mais du coup, c’est vraiment quelque chose d’intime. C’est vrai que du coup, c’est toujours relatif à mes émotions personnelles, à mes expériences, aux choses auxquelles je pense. J’ai un peu du mal à m’exprimer oralement par les mots. Donc, écrire des chansons, ça a toujours été mon truc pour exprimer ce que je ressentais par rapport à n’importe quelle situation ou simple sentiment que je pouvais ressentir ». Si elle chante en anglais, c’est par les mélodies que l’artiste souhaite transmettre des émotions. 

À noter que Romane a également un côté très vintage dans ses clips et visuels : « C’est vrai que pour la pochette, on s’est un peu inspiré de la soul des années 70. Musicalement, je suis assez vintage. J’écoute du rap français, des sons qui sortent aujourd’hui, qui sont super cools mais aussi des sons qui sont sortis il y a 30, 40 ans. J’aime beaucoup les sons qui datent un peu, qui sont d’une autre époque peu importe que ce soit de la soul, de la pop, du rock. Musicalement, je suis un peu vintage, plus que la plupart des jeunes de mon âge » nous dit-elle.

Pour l’instant, l’artiste n’est pas retournée en studio mais elle aimerait bien sortir un album d’ici à l’année prochaine. Pour ses concerts, elle souhaite quelque chose d’intime, chaleureux, joyeux et accueillant, un peu à son image, et espère pouvoir monter sur scène pour présenter ses titres rapidement. 

Un projet à suivre, on a hâte de pouvoir en découvrir plus ! En attendant, vous pouvez retrouver le titre de Romane, « Fantasy », sur Hotmixradio Hits !

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence