CHRIS BROWN

Biographie

img artist

Christopher Maurice Brown, de son vrai nom, est né le 5 mai 1989. Originaire de Tappahannock, une petite ville de 2000 habitants en Virginie, Chris Brown rêve devant les prestations de Michael Jackson et il s'entraîne à chanter et danser. Plus tard, Tina Davis, qui a travaillé au sein du label de Jay Z, Def Jam, décide de le prendre sous son aile. Le jeune garçon d'à peine 16 ans sort alors son premier projet éponyme, fin 2005, où l'on retrouve le tube "Run It!", une production de Scott Storch.

Dès lors, tous les regards se tournent vers celui qu'on compare à Michael Jackson ou encore Usher pour son charisme sur scène. Chris Brown enchaîne les titres et les succès comme "Yo, Excuse Me Miss", "Gimme That" et "Say Goodbye". Encensé par la critique, le chanteur reçoit, en mars 2006, un Soul Train Music Award dans la catégorie "meilleure révélation de l'année". Chris Brown sort un nouveau projet, "Exclusive", en août 2007. On retrouve notamment à la production le duo Dre & Vidal. Cet album comprend les titres "With You" et "Kiss Kiss" en duo avec le rappeur T-Pain.

Il donne son premier concert en France le 16 mars 2008 au Zénith de Paris puis revient au Palais omnisports de Paris Bercy en janvier 2009. Un mois plus tard, il est accusé d'avoir frappé sa compagne Rihanna après une dispute d'ordre conjugal alors que le couple se rend à la cérémonie des Grammy Awards. Fin 2009, il fait son retour avec "Graffiti". Deux ans plus tard, Chris Brow propose "F.A.M.E", pour "Forgiving All My Ennemies", où il invite notamment Justin Bieber sur le titre "Next 2 U".

Titre(s) de CHRIS BROWN

Bienvenue, nous vous proposons Hotmixradio Hiphop

Pochette en cours

En ce moment

picto radio

Hotmixradio Hiphop

La Radio Rap Hip-Hop & RnB

Découvrez Le Mix le plus chaud... Choisissez votre radio !

REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY


Publicité