CYNDI LAUPER

Biographie

img artist

La carrière de Cyndi Lauper commence en 1974 à New York. Associée au pianiste John Turi, elle monte le duo Blue Angel qui se sépare en 1982 après un unique album et de nombreuses disputes. Elle se lance en solo l'année suivante et perce d'emblée avec l'album "She's So Unusual". Quatre tubes en sont tirés, dont "Girls Just Want To Have Fun" et "Time After Time". Elle est élue "Meilleure jeune artiste de l'année" par le magazine Billboard et participe au projet "USA For Africa" en 1985 avant de publier l'immense "True Colors", numéro un aux Etats-Unis et en Europe.

Après de petits rôles au cinéma, Cyndi Lauper renoue avec la chanson en 1989 grâce à "A Night To Remember". A l'intérieur, il comprend le hit "I Drove All Night" (reprise de Roy Orbison) que Céline Dion reprend en 2003 dans son album "One Heart". Les années 90 marquent le déclin de la chanteuse malgré "A Hat Full Of Stars" et son "Greatest Hits" en 1994. Durant cette décennie, elle participe à "Tycoon", la version anglaise de "Starmania" en chantant notamment "The World Is Stone".

En 1997, l'album "Sister Of Avalon" annonce son retour sur le devant de la scène. Les albums s'enchaînent et elle réalise par deux fois, en 1999 et 2002, des tournées en compagnie de Cher. En 2005, elle sort "The Body Acoustic", où elle interprète en acoustique tous ses plus grands titres. En 2006, la chanteuse joue à Broadway le rôle de "Pirate" Jenny Diver dans la comédie musicale "The Threepenny Opera". Après "Bring Ya To The Brink", elle est de retour en 2010 avec "Memphis Blues".


Site web : http://www.cyndilauper.com/

Titre(s) de CYNDI LAUPER

Bienvenue, nous vous proposons Hotmixradio 80s

Pochette en cours

En ce moment

picto radio

Hotmixradio 80

La Radio Années 80

Découvrez Le Mix le plus chaud... Choisissez votre radio !

REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY


Publicité