PUGGY

Interview Hotmixradio

Biographie

img artist

Formé en 2005 à Bruxelles, Puggy se compose de trois musiciens de différentes origines : Matthew Irons, le chanteur et guitariste, est anglais, Romain Descampe, le bassiste, est français et Egil Franzén, le batteur, est suédois. Le trio débute dans les festivals de Leeds et de Reading avant de signer un contrat avec le label Talkie-O. Il sort ensuite les singles "The Luckiest Crime" et "Out Of Hand" avant de donner naissance à son premier album : "Dubois Died Today", en 2007.

Alors qu'il joue au festival Couleur Café en Belgique, un incendie éclate et la prestation du groupe se voit diffusée en boucle à la télévision, après l'annulation de l'évènement. Le chanteur d'Incubus tombe dessus et décide de l'inviter à effectuer sa première partie lors de sa tournée en Europe. Les concerts s'enchaînent alors : en février 2008, Puggy assure la première partie des Smashing Pumpkins à Bercy et les trois garçons sont programmés dans la section découverte du festival du Printemps de Bourges.

En 2009, le groupe concrétise et livre un maxi, "Teaser Ep", enregistré entre Bruxelles et Paris, et prépare l'enregistrement de son deuxième album. Bénéficiant d'un bouche à oreille conséquent, la formation accroit petit à petit sa notoriété et joue notamment à La Cigale, à Paris, durant l'été 2010. C'est à cette période qu'elle revient chez les disquaires avec l'opus "Something You Might Like", qu'elle part défendre dans la foulée sur les routes.

Titre(s) de PUGGY

Podcast audio

Bienvenue, nous vous proposons Hotmixradio Rock

Pochette en cours

En ce moment

picto radio

Hotmixradio Rock

La Radio Pop Rock & Classic Rock

Découvrez Le Mix le plus chaud... Choisissez votre radio !

REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY
REPLAY


Publicité