Gaëtan Roussel se confie sur son nouvel album

Par 27/04/2021

Après plusieurs singles sortis ces derniers mois, Gaëtan Roussel a enfin révélé son nouvel album, « Est-ce Que Tu Sais », le 19 mars dernier. Nous avons eu le plaisir de discuter avec l’artiste qui nous a parlé de la ligne conductrice de cet opus, la guitare, de ses collaborations avec Camélia Jordana et Alain Souchon mais également des doutes qu’il a pu rencontrer sur ce disque.

C’est joint par téléphone que Gaëtan Roussel a accepté de répondre à nos questions. L’artiste, qui sort un nouvel opus tous les deux ans et demi environ, nous a expliqué ce qui donnait la première note à un nouvel album : « Il faut avoir une vision, essayer de se placer par rapport à ce qu’on a fait précédemment pour ne pas tourner en rond. Je dirais donc que ça peut être une forme. Par exemple, sur ce disque-là, la forme, c’était de retrouver ma guitare, de ne composer qu’avec ma guitare. Ce n’est pas un album concept, mais ça donne un premier ton sur la forme. Après, il faut laisser venir un peu les mots, les sujets. On va aller les chercher, on peut aussi les laisser venir. Et je pense qu’une des clés qui donne aussi le ton entre l’album précédent et le début de la création de l’album suivant, c’est ce que vous vivez. Moi, j’aime bien essayer de vivre différentes choses, je fais un peu de radio, j’essaie de travailler avec d’autres, j’écris pour d’autres, je fais des musiques de films. Donc voilà, c’est les autres qui vous donnent souvent le ton, les rencontres qui vous font aller de l’avant, un mélange, un peu de tout ça ». Pour « Est-ce Que Tu Sais », Gaëtan Roussel est retourné aux sources en utilisant la guitare, un instrument qu’il utilisait également pour écrire des chansons avec ses camarades de Louise Attaque : « J’avais envie de retrouver ce que j’appelle moi mon ADN » nous dit-il.

Sur cet album, deux collaborations, avec Camélia Jordana et Alain Souchon : « Avec Camélia Jordana, la chanson était née et je l’ai appelée pour lui demander si elle serait d’accord sur le principe pour qu’on chante une chanson ensemble. J’avais chanté avec elle il y a quelques années et j’aime beaucoup le travail artistique de Camélia Jordana, sa manière de rechercher. On aime ou on n’aime pas, mais elle ne propose jamais le même disque et elle a une manière de chanter toujours assez différente. Elle m’a répondu oui tout de suite, ce qui m’a fait plaisir en me disant qu’elle serait très contente que ce soit une balade. J’ai proposé « La Photo ». Je l’ai terminé avec elle puisqu’elle est venue la chanter. Et Alain Souchon, j’ai pensé à lui au moment où j’écrivais, de par la forme de la chanson, de par cette petite phrase, « Rien ne vaut la vie » qui est à lui et puis le sujet, qui est un sujet plus social. Et Alain Souchon a toujours réussi à traiter des sujets de société de manière très intelligente, jamais démagogique, avec poésie dans ses chansons, sans jamais oublier le format chanson. Je l’ai appelé grâce à mon producteur et j’étais très heureux qu’il le partage ». À savoir que les deux morceaux ont pu être enregistrés en studio, dans le respect des mesures sanitaires.

Avec un album qui s’appelle « Est-ce Que Tu Sais », nous avons demandé à Gaëtan Roussel s’il avait eu des doutes durant le processus de création de cet album : « Il y a toujours des moments où on conclut la journée en disant là, ça ne va pas du tout. C’est là où je pense que c’est intéressant d’accepter de travailler avec les autres, en tout cas, moi, c’est comme ça que je fais. Il y a forcément des périodes de creux, mais dans l’ensemble, ce disque, à partir du moment où il y avait cette idée de guitare-voix, que j’ai contacté le producteur, il y avait une direction qui était bien définie. Après, vous ne connaissez pas forcément toujours le chemin pour y aller, il y a eu des moments de doute où on avait beaucoup de matière, on ne savait plus. Le doute des fois s’installe plus sur des chansons, sur une chanson plus que sur une autre. Ou un élément arrive et il remet tout en cause, donc est-ce qu’on le met ou non. Mais ça, c’est le processus de création. C’est normal, le doute en fait parti, il peut être intéressant. Mais ce disque n’est jamais partie à un endroit où ce n’était vraiment pas prévu, au point que l’on soit complètement perdu. Ça a été un peu le cas sur une chanson qui a fini par ne pas être sur l’album ». L’artiste nous confie cependant qu’il n’est pas sûr que cette chanson voit le jour.

Depuis le mois de novembre, Gaëtan Roussel nous fait découvrir son album, avec plusieurs singles. Il nous explique cette stratégie : « J’ai choisi cette voie de sortir des chansons différentes, de sortir « Tu Ne Savais Pas » en premier qui est peut-être moins radiophonique que celle d’après qui s’appelle « On Ne Meurt Pas En Une Seule Fois ». « Les Matins Difficiles », c’est encore autre chose, ça raisonne peut-être plus avec « Je Ne Savais Pas ». Puis après, « Je Me Jette À Ton Cou », c’est une manière de lever le doigt pour dire aux gens nous sommes là, je suis là, je sors un disque. Tous les clips existent sur ces chansons-là, il y a des petites capsules autour. C’est ma manière à moi de choisir un angle. J’ai choisi celui-ci, on verra, mais pour l’instant, les gens tendent l’oreille ».

L’intégralité de l’interview avec Gaëtan Roussel est à retrouver dès maintenant en podcast audio et vidéo. Il nous parle également de sa façon de travailler sur le tracklisting ou encore de composer des titres et des mélodies. Et vous pouvez également écouter « Je Me Jette À Ton Cou » sur Hotmixradio Frenchy.

Les interviews

Radios associées

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence