À la découverte de Laura Cahen

Par 27/06/2021

Coup de projecteur sur une jeune artiste qui a sorti récemment son deuxième album entourée de Dan Levy (The Do) : Laura Cahen. Elle nous a parlé de cette rencontre et de ce que celle-ci lui a apporté, et a également évoqué sa collaboration avec Yael Naim.

© Jérémy Soma

Une rencontre marquante avec Dan Levy

Un premier EP en 2012, un premier album en 2017 et pas mal de concerts avant ce nouvel opus, intitulé « Une Fille ». Voilà ce qui s’est passé ces dernières années pour Laura Cahen. Avant ce deuxième album, elle a fait la rencontre de Dan Levy, qui l’a accompagnée sur ce disque : « Notre collaboration a été géniale, mais assez lente. J’ai enregistré cet album, 3 jours par ci, 3 jours par là, j’allais dans son château d’eau en Normandie, là où il habite. Ça s’est étalé sur deux ans. Il y a des moments où j’en avais marre, je trouvais que c’était vraiment long. Je voulais avancer et passer à autre chose, enregistrer tout d’un coup. Et Dan, en grand sage qu’il est, m’a dit que c’était important de prendre le temps, que je mûrisse. Je l’ai écouté et finalement, j’ai pris du plaisir à cette longueur et à cette remise en question perpétuelle ». La chanteuse avoue également avoir progressé en quelque sorte dans sa façon de chanter : « Je ne sais pas si on peut appeler ça un progrès, mais en tout cas, j’ai vraiment l’impression de chanter le plus simple et le plus naturel possible et le plus direct, ce qui n’était pas forcément le cas. Je pense que je m’étais construit un personnage visuellement et aussi un personnage de voix dans ce premier album. Et aujourd’hui, j’ai un peu essayé de faire tomber tous les masques »

12 titres dont un morceau écrit en moins de 30 minutes

Sur l’album, 12 titres sont à retrouver, alors que Laura Cahen en avait au total une trentaine : « Avec Dan, on en a enregistré treize. Le label voulait en enlever trois au début pour qu’on ait un album de dix titres. Donc, j’ai réussi à me battre pour en sauver deux. Et puis la dernière, elle sera sur la réédition ». Un autre casse-tête pour la chanteuse a été le track listing : « On a retourné les choses dans plusieurs sens différents, mais c’est vrai que « Dans Mon Lit » était toujours à peu près au milieu. Il faut croire que c’est un peu la pierre angulaire. On a beaucoup échangé là-dessus. J’adore tout ce qui est autour de la création, je suis très impliquée mais par contre, je ne suis jamais tout à fait sûre de moi. Ce n’est pas évident parce que c’est un peu comme s’ils étaient tous mes enfants, alors comment choisir le premier et le dernier. Je trouvais ça beau de sortir par « La Porte », et de commencer par « La Jetée » ». Un titre a été plus rapide à écrire que les autres, il s’agit de « Coquelicot », créé en moins de 30 minutes, qui est au final devenu une collaboration avec Yael Naim : « On était dans un camion de tournée pour aller à Berlin et puis je ne sais pas, j’ai eu une fulgurance. J’ai tout eu dans la tête, le texte et la musique pendant le trajet et à l’arrivée, j’ai pris ma guitare et je l’ai fixé. C’est celle qui a vraiment quasiment le moins bougé, même en matière d’arrangements. Et en fait, Yael, je l’adore depuis super longtemps. J’écoute cette musique, je connais tous ses disques un peu par cœur et il se trouve qu’on s’est rencontrées à l’occasion d’une espèce de performance à Grenoble. On devait chanter chacune dans des pièces différentes d’un musée et les gens déambulaient et nous écoutaient les unes après les autres. Elle était ma voisine de pièce et moi j’ai chanté cette chanson, entre autres, « Coquelicot », guitare-voix. Et après, on s’est parlées, elle m’a dit qu’elle avait beaucoup aimé ce qu’elle avait entendu et notamment cette chanson. Et puis assez naturellement, je lui ai proposé de chanter avec moi sur le disque et elle a accepté ».

© Jérémy Soma

« La Complainte Du Soleil » dans le film de Jérémy Clapin, « J’ai Perdu Mon Corps »

Laura Cahen a pu retrouver son morceau « La Complainte Du Soleil » dans un film de Jérémy Clapin, « J’ai Perdu Mon Corps », nommé aux Oscars et sorti en 2019, grâce à l’aide de Dan Levy qui travaillait sur la B.O : « Notre travail avec Dan il a duré deux ans, donc de 2018 à 2020 et après, c’était le temps de faire le reste qui a fait que le disque est sorti en 2021. En 2018 on a fait un premier essai sur deux, trois titres et notamment « La Complainte Du Soleil » et on a enregistré pendant que lui faisait la B.O. de ce film-là. Et il s’est dit que cette chanson évoquait ce film. Il l’a proposé au réalisateur pour qu’il l’intègre et il a tout de suite été d’accord. C’était la première étape de notre histoire avec Dan. Je crois que ça lui a donné envie à lui et à moi de continuer ensemble et de vraiment faire cet album parce qu’en fait, c’était notre premier ce titre était notre premier essai ».

La chanteuse, accompagnée de deux autres filles sur scène sera en concert tout l’été dans plusieurs festivals dont « Les Nuits D’Istres », « Les Pluies de Juillet » ou encore le festival « Urban Empire ». Une date est prévue à La Maroquinerie le 23 novembre prochain.

Pub

Facebook

Twitter

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence