BARBARA PRAVI

Ecoutez Barbara Pravi sur Hotmixradio.

 

Single : « Pas Grandir »

 

Ceux qui l’ont découverte dans le spectacle musical Un été 44 s’en souviennent. Une frêle silhouette à la Piaf, alors inconnue de tous, y chantait « Seulement connu de Dieu », le requiem de Claude Lemesle et Charles Aznavour pour les âmes tombées au combat. Cette interprétation magistrale provoquait un long frisson, cette émotion porte le nom de Barbara Pravi, une grande artiste à l’évidence. Valéry Zeitoun, producteur du spectacle, fameux dénicheur de talents, fait même en sorte que le rôle de Solange soit réécrit au plus proche de la personnalité de Barbara Pravi. Il devient son manageur.

Elle n’est pas qu’une interprète. Barbara Pravi, 24 ans, élevée au milieu des livres, a toujours chanté, elle a surtout toujours écrit. En 2014, elle fait la rencontre artistique de sa vie : Jules Jaconelli, jeune compositeur et arrangeur, avec une âme de directeur artistique. C’est ensemble que l’auteur-interprète et son binôme passent la porte étroite du monde de la musique.

Le style Barbara Pravi ? De la « pop à texte », comme elle le définit elle-même. Ce mois d’août 2017, elle dévoile le single « Pas grandir », accompagné de la vidéo qu’elle a elle-même réalisée à partir de films de famille où on la voit grandir, justement. Si elle regrette son entrée dans l’âge adulte, c’est qu’elle s’accompagne d’un cortège de désillusions. Sur des sons électroniques de Jules Jaconelli, Barbara Pravi a écrit un texte profond, engagé, militant en faveur de la cause féminine. Dans la société, dans le couple, au travail, partout cela reste un combat pour les femmes d’être considérées, légitimées. Barbara Pravi l’a constaté à ses dépens, une situation déplorable qui lui inspire ce couplet : « J’vois bien que quand on est une femme/Il faut tout accepter/Obéir à plus fort que soi/Et puis tout encaisser ». Elle conclut : « Être une femme c’est trop compliqué/J’aimerais continuer de rêver ».

La chanson esquisse les contours de cette figure prometteuse de la scène française. « Pas grandir » précède la sortie d’un premier album très autobiographique qui s’intitulera « Déda, Sarah et les autres… ».

A écouter sur :

Pub

Facebook

Les Tweets

fermer Nous sommes en Facebook Live ☺ fermer
fermer REGARDEZ CE QUE VOUS ECOUTEZ ☺ fermer
Réduire
  • Loading..
  • 00:00

    Détacher le player

    Vous avez écouté

    AUDIO

    • MD
      • HQ
      • MD
      • SD

    Silence